Leonardo DiCaprio et l’Oscar perdu de Marlon Brando

Leonardo DiCaprio et l’Oscar perdu de Marlon Brando

Les producteurs du Loup de Wall Street avaient offert la statuette à l’acteur en 2012. Le problème ? Brando ne l’avait jamais vendue.

Leonardo DiCaprio a (enfin) reçu son premier Oscar cette année pour The Revenant, mais il en avait déjà un sur son étagère : en 2012, ses amis producteurs de Red Granite Pictures (Le Loup de Wall Street) lui ont offert celui de Marlon Brando à l’occasion de son 38ème anniversaire. Le problème, c’est que cet Oscar n’aurait pas dû être sur le marché. D’après Avra Douglas, l'exécuteur testamentaire de la succession Brando qui a accompagné la star pendant 14 ans jusqu’à sa mort, le précieux avait été perdu alors que l’acteur était encore en vie : "Il y avait une rumeur selon laquelle Marty Ingels, l’agent de Marlon à l’époque, l’avait en sa possession, mais la nouvelle s’est avérée fausse. Ce serait formidable si nous pouvions le récupérer" explique-t-elle au Hollywood Reporter. Cet Oscar du meilleur acteur avait été remis à Brando en 1955 pour sa prestation magistrale dans le film Sur les quais d’Elia Kazan.

La statuette aurait été achetée à l’automne 2012 par les producteurs de Red Granite pour environ 600 000 dollars à Ralph DeLuca, un collectionneur passionné d’affiches de films et ami de DiCaprio. L’Académie, qui interdit pourtant la revente de ses prix et les traque notamment dans les ventes aux enchères ("Nous avons à plusieurs reprises empêché la vente des Oscars et appliqué les droits de l'Académie pour récupérer les statuettes" a-t-on confié à THR du côté des Oscars), ne semble avoir pris aucune mesure contre DeLuca, DiCaprio ou Red Granite dans ce cas précis. Et n’a envoyé au magazine américain, pour toute réponse, qu’un communiqué de presse de 2012 évoquant le concours apporté par DiCaprio, membre de l’Académie, pour l’acquisition des chaussures rouges du Magicien d’Oz en vue de les exposer dans un musée.

Leonardo DiCaprio ne lèvera pas de fonds pour Hillary Clinton

Si on se demande toujours comment Marlon Brando a pu perdre son Oscar (la légende veut qu’il l’ait jeté de rage par la fenêtre), rappelons que la société de production Red Granite Pictures (fondée par Riza Aziz), à l’origine du film Le Loup de Wall Street sorti en 2013, est impliquée dans une affaire obscure de détournement du fonds public malaisien 1MDB (1Malaysia Development Berhad) à hauteur de 3 milliards de dollars qui auraient à la fois servis à financer le film de Martin Scorsese ainsi que la Fondation DiCaprio, institution dévouée à la préservation de la planète.

L’acteur n’a pas souhaité commenté cette nouvelle affaire.

Bande annonce du Loup de Wall Street de Martin Scorsese

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Profession: Magliari
Petit paysan
Otez-moi d'un doute