DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

1994 Leo vs Tommy Lee Jones
Tout juste vingt piges et déjà dans la cour des grands. Leo, encore minot, est nommé à l’Oscar du second rôle pour sa perf de frangin autiste de Johnny Depp dans le joli Gilbert Grape. Mais comment lutter contre le marshal Gerard de Tommy Lee ? Un “career-defining role” contre lequel on ne peut rien.

1998 Leo vs le Titanic
14 nominations pour Titanic. Quatorze. Pour James Cameron et le producteur Jon Landau, pour Kate Winslet et la costumière, pour les gars des effets spéciaux et les auteurs de My Heart will go on… Leo, lui, n’est même pas nommé. Une humiliation. Sans doute la clé psy qui déterminera tout le reste de sa carrière. 

2005 Leo vs Ray Charles
Bon plan, ça, le biopic d’une légende d’Hollywood (Howard Hughes, en l’occurrence). Bourré de tocs, en plus. Mais Jamie Foxx abat la carte maîtresse : le biopic de chanteur mort. Première grosse défaite de Leo dans la catégorie reine. Lui et Foxx recroiseront le fer sept ans plus tard dans Django Unchained. 

2007 Leo vs Idi Amin Dada
Blood Diamond est son film le moins arty, le moins exigeant, le moins “auteur” (c’est signé Edward Zwick). Mais le portrait d’une Afrique ravagée par la violence était un sujet dans l’air du temps en 2007. La preuve : Forest Whitaker décroche la timbale pour son portrait d’Idi Amin Dada dans Le Dernier Roi d’Ecosse. Aïe. 

2013 Leo vs Christoph Waltz
Bon plan, ça, le second rôle chez Tarantino. Un enfoiré vociférant, une enflure qui tire la couverture à lui et emporte tous les suffrages à l’arrivée. Un truc à la Christoph Waltz, quoi. Bah, justement, Leo n’est pas nommé et c’est Waltz qui touche le gros lot. Et pour le même film ! 

2014 Leo vs Matthew McConaughey
Il est génial dans Le Loup de Wall Street, mais on savait des mois auparavant que le come-backer McConaughey l’emporterait en cow-boy atteint du SIDA. Raté. Encore une fois. Petite vexation supplémentaire : Leo se fait AUSSI voler la vedette par Matthew dans la meilleure scène du Scorsese.

2016 Leo vs ?
Bryan Cranston en Dalton Trumbo ne paraît pas être une hypothèse très crédible. Eddie ‘The Danish Girl” Redmayne l’a déjà eu l’an dernier. Restent Matt Damon (Seul sur Mars) qui, lui, était nommé l’année de Titanic (pour Will Hunting). Et Michael Fassbender, génial en Steve Jobs, un rôle refusé par… Leonardo himself. Hum. Suspense… 

Alors que l’Oscar du meilleur acteur se profile enfin à l’horizon pour DiCaprio, retour sur 20 ans de camouflets plaqués or. 

Bande-annonce de The Revenant, qui est sorti mercredi au cinéma :

 

 

Prochainement au Cinéma