Le top des scènes les plus dingues de Jackie Chan

Jackie Chan

Après son Oscar, hommage en vidéos à l'un des acteurs les plus incroyables de l'histoire du cinéma.

Jackie Chan a reçu samedi 12 novembre un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, après plus de 200 films. On se demande même pourquoi il n'a pas été récompensé plus tôt, lui dont la personne fusionne tellement de styles de cinéma : le cartoon, le slapstick, Buster Keaton, Harold Lloyd, les arts martiaux, le cirque de Pékin, la comédie purement physique... En l'honneur de Jackie, on se refait ses meilleures scènes, les plus aériennes, les plus hallucinantes, les plus folles.

Le Chinois se déchaîne (1978)
Le Chinois se déchaîne (habile traduction du titre anglais Snake in the Eagle's Shadow) est réalisé par Yuen Woo-ping. Le combat final où Jackie se retouve à imiter un chat pour vaincre son ennemi introduit dans le film de kung fu hong kongais la fantaisie chanienne, si l'on veut utiliser des mots compliqués.

Le Maître chinois (1978)
Peut-être en hommage à la scène de la coupe empoisonnée dans L'Auberge du dragon (1967) de King Hu, Chan jongle ici avec un bol. Mais c'est seulement pour s'échauffer.

Le Marin des mers de Chine (1983)
Première réunion à l'écran entre Jackie (qui réalise), Sammo Hung, et Yuen Biao. La scène dite "du vélo" est tout simplement bluffante et rappelle directement les grands moments de Buster Keaton.

Police Story (1985)
Aussi réalisé par l'acteur, Police Story est le premier d'une série de sept films. Jackie y frôle constamment la mort, notamment lors de l'apogée de cette scène d'action dans un supermarché où il devait glisser le long d'une tige de métal entourée d'explosions électriques...

Big Brother (1989)
Sorti seulement en VHS en France (et en 1992, encore), Big Brother (on peut préférer le titre anglo-saxon Miracles) est un hommage sublime aux comédies musicales hollywoodiennes. Ce combat dans une usine est un miracle de cinéma, où Chan et sa troupe utilisent le décor dans toutes ses possibilités et toutes ses dimensions.

Opération Condor (1991)
Suite de Mister Dynamite (1987) où Jackie joue à Indiana Jones, Opération COndor n'est pas son meilleur film mais est peut-être le plus cool et l'un des plus drôles : cette scène dite du "ventilateur géant" est tout bonnement incroyable. Non mais comment ont-ils tourné ça ?

Combat de maîtres (1994)
Reboot du Maître chinois autour de la technique de l'homme ivre, Combat de maîtres atteint un climax affolant d'énergie lors du combat final entre le héros dopé à l'alcool industriel et le méchant (joué par Ken Lo) dans une scierie.

Police Story 4 : Contre-attaque (1996)
Le combat à coup d'échelle symbolise pour beaucoup la scène d'action selon Chan, qui utilise des objets a priori inoffensifs pour en faire des armes invraisemblables -et des enjeux de cinéma pur en les utilisant comme on ne l'aurait jamais imaginé.

Jackie Chan à Hong Kong (1999)
Pas le meilleur de sa filmo, mais la baston à coups de batte de base-ball face à des voyous portant les masques de présidents américains est un monument, un exercice de style façon jonglage au cirque.

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues