Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Universal
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003
Hulk Ang Lee 2003

Quand le super-héros devient vert de rage, c’est le réalisateur qui se défoule !

Hulk ressemble de plus en plus à Mark Ruffalo au fil des blockbusters de Marvel (entre Avengers, sorti en 2012, et Endgame, dans les salles en 2019, son look a bien changé !). En 2003, Bruce Banner avait les traits d’Eric Bana dans le long métrage d’Ang Lee, pourtant une fois transformé, il ne ressemblait pas tellement à son interprète. L’équipe des effets visuels cherchait visiblement moins à fondre le scientifique et le super-héros que dans les films récents. Sans compter que l’acteur n’était pas dans le costume de motion capture...

Une vidéo fait un carton sur Twitter depuis quelques heures où l’on voit que c’est le réalisateur qui enregistrait lui-même les mouvements de Hulk sur le plateau. Enfin, qui se défoulait, plutôt :

Ang Lee va-t-il révolutionner le cinéma avec le High Frame Rate ?

L’extrait est tiré d’un documentaire de Sci-Fi présenté par le comédien Sam Elliott et consacré au travail de Glen McIntosh et Colin Brady, chargés de superviser les effets spéciaux du film au sein de la société ILM. Ce dernier explique que quand il a demandé à Ang Lee de caster un comédien afin d’avoir un visage de référence pour animer Hulk, le metteur en scène lui a tenté de lui décrire "son Hulk", le personnage qu'il avait en tête. Ce qui faisait du cinéaste un excellent choix pour l'incarner lui-même, selon le créateur des effets numériques : "J’ai reconnu qu’il pouvait être un bon acteur et que ça lui permettrait de le jouer comme il le voyait, donc je lui ai suggéré de se glisser dans un costume de mocap". On voit donc Ang Lee se transformer en "smashing Hulk", se déchaîner, taper des poings… "Parfois, c’est dur d’exprimer exactement ce qu’on veut, justifie l’intéressé dans la vidéo. J’avais une vision de Hulk en tête, et c’était le moyen le plus simple et rapide de le porter à l’écran. C’était très satisfaisant, presque thérapeutique." 

Cette adaptation des comics n’a pas connu le succès escompté à l'époque, en récoltant 245 millions de dollars dans le monde pour 137 de budget, si bien que l’équipe a changé pour le remake de 2008. Edward Norton a succédé à Bana et Louis Leterrier à Lee, avant que le personnage soit à nouveau casté pour Avengers. Mark Ruffalo lui prête donc à présent ses traits. Malgré ce semi-échec, et sachant que la technologie de la motion caption a beaucoup évolué depuis, cette vidéo reste captivante pour tous ceux qui s’intéressent à la création d’un personnage demandant d’énormes effets spéciaux. On y découvre aussi un réalisateur très impliqué et donnant de sa personne pour que son Hulk soit le plus impressionnant possible.

L’évolution de la performance capture racontée par Andy Serkis