GALERIE
Paramount Pictures

Dix ans après Astérix aux Jeux olympiques, La Maison vide devait voir le retour d'Alain Delon au cinéma devant la caméra de Patrice Leconte. Mais le film ne se fera pas.

La Maison vide, réalisé par Patrice Leconte, devait voir le retour -et les adieux- d'Alain Delon au cinéma : l'acteur, qui n'avait effectivement pas tourné depuis Astérix aux Jeux olympiques en 2008, avait déjà annoncé sa retraite du métier d'acteur au printemps 2017, après le tournage du film de Leconte où il devait donner la réplique à Juliette Binoche. Mais le réalisateur vient de révéler à Télé Loisirs que le film dont le tournage était prévu pour cet automne ne se fera pas. "pour des raisons trop compliquées à expliquer, même pas de financement. Des raisons navrantes, idiotes. Comme un projet mirobolant, tous les astres étaient alignés, tous les feux étaient au vert et l’histoire n’a fait que s’effilocher pour des raisons de production, pour des raisons idiotes… donc ça ne se fera jamais", raconte Leconte.

"Le scénario que l’on avait écrit et qui avait emballé les deux acteurs était très bien, vraiment. Vraiment fait sur mesure pour Delon. C’est pour cela qu’on ne pourrait pas le reprendre avec quelqu’un d’autre. Ce serait absurde. Tourner avec Delon et Binoche, les mettre en présence... c’était intéressant à capter. Et bien ça ne se fera pas..." Verra-t-on un ultime film avec Delon avant qu'il ne raccroche définitivement les gants ? Dans un grand entretien au Monde en septembre dernier, Delon, qui vient de fêter ses 83 ans, avouait regretter ne jamais avoir été dirigé par une femme réalisatrice. Il y aurait peut-être là une piste à suivre, pour le baroud d'honneur.

A lire aussi sur Première