ABACA

Le papa de Marvel arrive encore à nous surprendre.

Attention, spoilers ! Si vous ne voulez rien savoir des dernières apparitions de Stan Lee au cinéma, ne lisez pas la suite. 
En septembre dernier, Marvel annonçait que Stan Lee avait tourné cinq caméos d’un seul coup pour les blockbusters à venir de la firme. Nous en avons depuis découvert trois : c’est lui qui coupait les cheveux de Thor dans Ragnarok, changeant ainsi radicalement le look de son héros, puis il assistait à l’énorme scène d’action de Black Panther et ses associées au casino, avant de conduire le bus de Peter Parker au début d’Avengers : Infinity War. La tradition est toujours aussi bien respectée, et le revoici dans Ant-Man et la Guêpe, plutôt vers la fin de l’intrigue et toujours au beau milieu d’une scène d’action. 

Supercut : tous les caméos de Stan Lee chez Marvel

Alors que les héros sont lancés dans une course poursuite avec les méchants, la Guêpe réduit plusieurs véhicules sur son passage, dont celui de Stan Lee, qui s’exclame : "The 60’s were fun, but now, I’m paying for it !"/"C’était fun, les années 1960, mais maintenant, j’en paye le prix !" Le co-créateur de Spider-Man, Hulk, Les 4 Fantastiques et tant d’autres super-héros aurait-il pris trop de drogues dans sa jeunesse ? Au point d’avoir des hallucinations quand il séjourne à San Francisco ? La blague est efficace, et l’effet est d’ailleurs utilisé plusieurs fois dans le film : Ant-Man et la Guêpe ne cessent de réduire et d'agrandir des objets (ou eux-mêmes) pour surprendre leurs adversaires.

Avengers 3 : Joe Russo est dithyrambique à propos de Stan Lee

Bande-annonce d'Ant-Man et la Guêpe, qui sortira le 18 juillet au cinéma :

Prochainement au Cinéma