New Line/ABC/Miramax/Abaca

Les deux actrices n’auraient pas pu passer le casting.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Harvey Weinstein. Le producteur accusé de multiples agressions sexuelles aurait blacklisté des actrices. Peter Jackson a expliqué auprès du site néo-zélandais Stuff qu’il avait rencontré Bob et Harvey Weinstein en 1998, lors de la préparation du Seigneur des Anneaux, et qu’ils lui avaient conseillé de ne pas engager les actrices Mira Sorvino et Ashley Judd, considérant que c’était "un cauchemar de travailler avec elles". "Ils nous avaient dit de les éviter à tout prix. C’était probablement en 1998. A l’époque, on n’avait aucune raison de nous méfier de ce que ces deux hommes nous conseillaient, mais je réalise maintenant que c’était une manipulation de Miramax. Aujourd’hui, je les suspecte de nous avoir donné de fausses informations sur ces deux femmes talentueuses, ce qui a eu pour conséquence qu’on les a retirées de notre liste de casting."

Peter Jackson n’est pas le seul à avoir fait de telles révélations ce week-end : Terry Zwigoff, le réalisateur de Bad Santa, a de son côté affirmé qu’il lui était arrivé la même chose lors de la préparation de sa comédie portée par Billy Bob Thornton : il voulait rencontrer Mira Sorvino, mais les Weinstein lui ont conseillé de la retirer de la liste. 

Près de 20 ans plus tard, alors qu’elles ont témoigné contre le producteur Harvey WeinsteinMira Sorvino et Ashley Judd sont outrées par ces révélations. "Je viens de voir ça en me réveillant et j’ai éclaté en sanglots, a écrit la première sur Twitter en partageant l’article. C’est la confirmation que Harvey Weinstein a fait dérailler ma carrière. Je le suspectais, mais je n’en étais pas sûre. Merci Peter Jackson d’être honnête. J’en suis malade." Ashley affirme de son côté "se souvenir parfaitement" de cette histoire.

En 2017, la personnalité de l’année du Time, c'est "celles et ceux qui ont brisé le silence"

Un porte-parole de Harvey Weinstein a depuis démenti ces affirmations au sein d'un communiqué, considérant que "Bob et Harvey Weinstein n’avaient rien à voir avec Le Seigneur des Anneaux. Si Ashley Judd a été approchée par M. Jackson pour ce film, mais qu’elle fait l’objet d’une objection de la production, c’était sous New Line, le studio qui gérait ce casting, pas Miramax. Miramax n’a jamais donné d’ordre de ce genre à personne. Et à l’époque du Seigneur…, Mr. Weinstein a engagé Mr. Judd dans Frida, puis un an plus tard dans Droit de passage. Miramax l’a aussi fait venir à New York pour parler de Will Hunting. C’était le choix n°1 de Miramax et de Harvey Weinstein, mais le rôle est finalement revenu à Minnie Driver, car le réalisateur la préférait à elle. Minnie a fait un super boulot sur ce film, et il pense que cela en aurait été de même avec Ashley.

Mr. Weinstein n’a pas blacklisté Mira Sorvino non plus, puisqu’elle travaillait pendant ce temps-là sur Mimic, de Guillermo Del Toro. A cette époque, elle sortait avec Quentin Tarantino, un artiste qui était la colonne vertébrale de Miramax. Et à ce moment-là, personne n’aurait blacklisté ou tenté de faire dérailler la carrière de Mr. Sorvino, qui venait de gagner un Oscar et un Golden Globe et était courtisée aussi bien par les studios de cinéma que par les chaînes de télévision.

Après le succès du Seigneur des Anneaux, Peter Jackson était assez puissant pour caster qui il voulait dans Le Hobbit. Ni Ms. Judd, ni Ms. Sorvino n’ont obtenu de rôle dedans. Mr. Weinstein continue d’admirer Mr. Jackson pour son génie créatif, mais il dément fermement ces accusations.

Quant à Terry Swigoff, Mr. Weistein réfute avoir parlé du casting avec lui. C’était une production de Dimension film, et Harvey n’avait rien à voir avec ça."

Affaire Weinstein : Quentin Tarantino admet qu'il "savait" pour le producteur

Peter Jackson a alors publié à son tour un communiqué pour répondre au démenti de Harvey Weinstein et réaffirmer ses propos. "Certains aspects de ce démenti de Harvey ne sont pas sincères. Il a dit en gros que 'ce blacklisting n’a pas pu avoir lieu puisque c’était New Line qui s’occupait du casting du film.' Ce n’est pas la vérité. Pendant les 18 mois de développement du Seigneur des Anneaux auprès de Miramax, nous avons eu de nombreuses discussions avec Harvey Weinstein, Bob Weinstein et leurs producteurs.

Durant cette période, aucune offre ne fut faite à aucun acteur, car il fallait attendre le 'greenlight' et Miramax n’a jamais donné son feu vert pour ces films. Néanmoins, nous avons eu plusieurs conversations à propos du casting. Fran Walsh et moi nous souvenons que Morgan Freeman, Paul Scofield, David Bowie, Liam Neeson, Natascha McElhone, Claire Forlani, Francesca Annis, Max von Sydow, et Daniel Day Lewis étaient évoqués pour de potentiels rôles dans les films. Parmi tous les noms évoqués, Fran et moi étions enthousiastes à propos d'Ashley Judd et Mira Sorvino. Nous avons même rencontré Ashley et discuté de deux rôles potentiels avec elle. Après ce rendez-vous, Miramax nous a dit de nous éloigner d’Ashley et Mira car ils avaient eu de mauvaises expériences avec ces actrices dans le passé.

Fran Walsh était présente lors de ce rendez-vous et elle se souvient aussi bien que moi de ces commentaires négatifs sur Ashley et Mira. Nous n’avons aucune raison d’inventer ça. Ce type de commentaire n’est pas inhabituel, ça peut arriver de la part de n’importe quel studio sur tous les films, lorsque plusieurs noms d’acteurs sont évoqués, mais quand on vous dit quelque chose de négatif sur quelqu’un, vous ne l’oubliez pas.

Nous ne pouvions pas offrir ces rôles à Ashley et Mira, mais nous avons essayé d’ajouter leurs noms sur notre liste de casting, pour quand celui-ci démarrerait officiellement. Pour chaque rôle, on notait plusieurs noms pour les auditions futures. Dans ce type de relation réalisateur/producteurs, il faut trouver un consensus au sujet du casting – les deux camps peuvent généralement faire joueur leur véto pour X raison. En ces temps de pré-Seigneur des Anneaux, nous ne pouvions pas aller outre les choix du studio. Les films sont ensuite passés de Miramax à New Line, avant même le début du casting. Mais comme on nous avait conseillé sous Miramax de ne pas engager Ashley et Mira, et que nous étions assez naïfs pour penser qu’on nous avait dit la vérité, on n’a plus reparlé d’elles lors des conversations de casting avec New Line.

Près de 20 ans plus tard, on a découvert tous ces témoignages d’agressions sexuelles contre Harvey Weinstein et on a vu les réactions de Mira et d’Ashley, qui se sont senties blacklistées par Miramax après avoir refusé les avances de Harvey. Fran et moi nous sommes immédiatement souvenu la réaction négative de Miramax lorsque nous avions proposé ces deux noms et nous nous sommes demandé si nous n’avions pas impacté leurs carrières, sans le savoir, sous le contrôle de Miramax.

Nous n’avons aucune preuve reliant les accusations d’Ashley et de Mira avec nos conversations de l’époque à propos du Seigneur des Anneaux, mais on se souvient bien de ce qu’ils nous ont dit. Si nous avons eu un impact négatif sur leurs carrières, Fran et moi nous excusons sans réserve auprès d’Ashley et de Mira."

Quand James Cameron voulait frapper Harvey Weinstein avec son Oscar

Prochainement au Cinéma