Le Havre ce soir sur Arte : "Le cinéma d’Aki Kaurismäki est unique"

Le Havre

"Comme Gustave Kervern et Benoît Delépine, Kaurismäki filme des hurluberlus magnifiques."

Dans le cadre de la sortie de son nouveau film De l’autre côté de l’espoir, Arte consacre un cycle au réalisateur finlandais Aki Kaurismäki. Une semaine après L’Homme sans passé (2002), place au Havre, une comédie dramatique sortie en 2011, et récompensée à à Cannes (d’un Prix FIPRESCI de la Critique internationale et de la Mention Spéciale du Jury Œcuménique). Première avait été touché par l’humour particulier du réalisateur : "Symbole de ce cinéma qui n’obéit à aucun canon, Marcel Marx (André Wilms, génial) est, pour paraphraser un slogan de Mai 68, 'marxiste tendance Groucho' : à côté de la plaque sur bien des points mais raccord sur l’essentiel. Les acteurs disent leur texte avec un air absent (normal, ils ont la tête dans les nuages), Jean-Pierre Léaud lance des regards noirs (il joue un indic), les couleurs pètent (le cinéma, c’est mieux que la vie). Comme Gustave Kervern et Benoît Delépine, ses amis et émules, Kaurismäki filme des hurluberlus magnifiques dont la marginalité est aussi politique que cinématographique.Le cinéma d’Aki Kaurismäki est unique. Il mêle humanisme et alcoolisme, surréalisme et quotidien, soit des choses a priori peu compatibles. Dans Le Havre, le réalisateur finlandais brosse ainsi le portrait de petites gens qui, confrontées au cynisme du monde moderne, trouvent leur salut dans la picole et la solidarité."

Le film sera suivi à 22h25 d’un documentaire d’Allan Smithee sur la création du Havre. A ne pas manquer si vous aimez l’univers du cinéaste. Bande-annonce :

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir aussi

Les plus vues