Columbia Pictures

"La presse pensait que le cinéma d’action des années 80 était terminé."

Arnold Schwarzenegger s’est fait un nom à Hollywood et a eu beaucoup de succès avec Terminator et Predator dans les années 80, mais l’interprète du T-800 a aussi subi quelques échecs comme Last Action Hero de John McTiernan (Die Hard), sorti en 1993. Pour le réalisateur, le film n’a pas marché au box-office parce qu’il est sorti six semaines après la fin du tournage. Il n’aurait donc pas eu le temps de le terminer correctement, sans oublier la venue de Jurassic Park qui n’a pas facilité les choses.  Mais Schwarzie a indiqué dans une interview avec Business Insider que selon lui, le principal responsable était plutôt le président Bill Clinton. La Maison-Blanche aurait directement influencé le climat de la pop culture, analyse-t-il. 

Comment Terminator 6 va réparer les erreurs de la saga selon Arnold Schwarzenegger

"C’était l’une de ces situations où le président Clinton venait d’être élu et la presse avait transformé les films en quelque chose de plus politique. Ils pensaient que le cinéma d’action des années 80 était terminé, et ce film en est le parfait exemple. Ils avaient écrit leurs articles avant même d’avoir vu le film. L’ère du héros d’action était terminée, Bill Clinton venait d’être élu, et il nous était impossible de rattraper le coup face à l’arrivée des films intellectuels", déclare Arnold Schwarzenegger.  
Last Action Hero raconte l’histoire de Danny Madigan (Austin O’Brien), un enfant de 11 ans qui part vivre des aventures avec le héros de sa série de films préférés Jack Slater (Arnold Schwarzenegger). Malgré l’échec du box-office, le film a fini par devenir culte au fil du temps. 
Bande-annonce :   

Arnold Schwarzenegger reviendra dans Terminator 6 dont la sortie est prévue le 26 juillet 2019 aux Etats-Unis.