Abaca

Thierry Frémaux semble prêt à accueillir à nouveau le réalisateur pour The House that Jack Built.

Thierry Frémaux avait déjà laissé entendre que Lars Von Trier pourrait rejoindre la compétition lors de l’annonce de la sélection officielle. Le délégué général du festival de Cannes enfoncé le clou, hier sur Europe 1, en précisant : "Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes, a beaucoup œuvré pour lever ce statut de persona non grata, dont il avait été qualifié il y a cinq ans, en pensant qu’il était temps peut-être de lui refaire une place comme cinéaste." En 2011, le réalisateur qui avait reçu la Palme d’or en 2000 pour Dancer in the Dark avait en effet été écarté des festiités suite à ses propos polémiques sur Hitler, dits lors d’une conférence de presse de Melancholia. Il n’a plus présenté de film sur la Croisette depuis.

Dolan, Sorrentino, Audiard, Gilliam, Von Trier : les grands absents du Festival de Cannes 2018

The House that Jack Built risque donc d’être annoncé officiellement au programme du 71e festival de Cannes dans les jours qui viennent. Porté par Matt Dillon, Uma Thurman, Riley Keough et Bruno Ganz, le film suivra un serial killer essayant de commettre le "crime parfait" dans les années 1970 et 1980, quitte à prendre de gros risques.

Lars Von Trier s’inspire de Donald Trump pour son nouveau film

Prochainement au Cinéma

A lire aussi sur Première