Ces chanteuses devenues actrices
Hosain Munawar/Startraks/Wyters Alban/Everett Collection/Photo Image Press/Splash News/ABACA
Barbra Streisand
Flores Vince/Startraks/ABACA
Dolly Parton
PA Photos/ABACA
Madonna
Hahn Lionel/ABACA
Vanessa Paradis
Wyters Alban/ABACA
Whitney Houston
DPA/ABACA
Mylène Farmer
Briquet-Gouhier-Guibbaud-Orban/ABACA
Queen Latifah
Van Tine Dennis/ABACA
Beyoncé
Everett Collection/ABACA
Jennifer Hudson
PA Photos/ABACA
Rihanna
Photo Image Press/Splash News/ABACA
Izïa Higelin
Marechal Aurore/ABACA
Camélia Jordana
Berzane Nasser/ABACA
Lady Gaga
Hosain Munawar/Startraks/ABACA

Chante dans de clubs au début des années 1960 avant de faire ses premiers pas sur scène, dans la pièce I Can Get It For You Wholesale. Elle fait sa première apparition au cinéma dans Funny Girl, réalisé par William Wyller en 1968. Joue dans plusieurs comédies musicales : Hello, Dolly ! (1969), Funny Lady (1975) et Yentl (1983) qu’elle a également réalisé. Elle a joué aux côtés de Robert Redford dans Nos plus belles années, réalisé par Sydney Pollack en 1973, et de Kris Kristofferson dans Une étoile est née (1976). Elle est apparue plus récemment dans des comédies populaires comme Mon beau-père, mes parents et moi (2004) et Maman, j’ai raté ma vie (2012).

Chanteuse de country pop très populaire aux Etats-Unis, Dolly Parton s’est essayée au cinéma à partir des années 1980. Elle a joué notamment aux côtés de Jane Fonda dans Comment se débarrasser de son patron (1980), Burt Reynolds dans La Cage aux poules (1982) et Sylvester Stallone dans Le Vainqueur (1984). On l’a vu récemment dans Joyful Noise (2012) aux côtés de Queen Latifah.

Si c’est bien en chantant que Madonna s’est fait connaître, c’est au cinéma qu’elle a fait ses premiers pas dans le monde du showbiz. Entre 1979 et 1981, elle participe à un film à petit budget : A Certain Sacrifice. Le film ne sort même pas sur les écrans. Jusqu’à ce que Madonna devienne célèbre et que le réalisateur Stephen Jon Lewicki décide, en 1985, de commercialiser le film en VHS. La chanteuse enchaîne ensuite les succès, apparaissant notamment dans Shanghai Surprise en 1986 - où elle donne la réplique à son époux d’alors, Sean Penn - et Who’s That Girl en 1987. Elle joue sous la direction de Woody Allen dans Ombres et Brouillard en 1992 et sous celle d’Alan Parker dans Evita en 1996.

Le premier album de Vanessa Paradis sort en 1988, alors qu’elle n’a que seulement 15 ans. Elle fait ses débuts au cinéma l’année suivante, dans Noce blanche de Jean-Claude Brisseau. Elle joue ensuite aux côtés de Jean Reno (Un Amour de sorcière, 1997), d’Alain Delon et Jean-Paul Belmondo (Une chance sur deux, 1998), et de Daniel Auteuil (La Fille sur le pont, 1999). Elle devait jouer avec Johnny Depp et Jean Rochefort dans L’Homme qui a tué Don Quichotte, le film maudit de Terry Gilliam, abandonné à l’époque. L’Arnacoeur, comédie romantique avec Romain Duris qui rappelle Bodyguard, lui offre son rôle le plus populaire en 2012. Elle est actuellement à l’affiche de Photo de famille, avec Camille Cottin et Jean-Pierre Bacri.

Whitney Houston squatte les hit-parades depuis déjà sept ans lorsqu’elle se lance dans le cinéma. Elle obtient un succès époustouflant avec le film Bodyguard en 1992, film culte des années 1990 où elle joue aux côtés de Kevin Costner. Elle donne la réplique à Denzel Washington quatre ans plus tard dans La Femme du pasteur. Elle est apparue pour la dernière fois au cinéma dans Sparkle en 2012, où elle jouait la mère d’une chanteuse à succès à la fin des années 1960.

Avec son premier album, sorti en 1986, Mylène Farmer devient instantanément la nouvelle star de la pop française. Après avoir fait de la figuration en 1983 dans Le Dernier Combat, le premier film de Luc Besson, Mylène Farmer obtient son premier rôle dans Giorgino, réalisé par Catherine Degrâce en 1994. Elle prête sa voix au personnage de Sélénia à trois reprises dans les films s’animation Arthur et les Minimoys. Elle était à l’affiche de Ghostland au printemps dernier.

Deux ans après son premier album, Queen Latifah fait une apparition dans Jungle Fever, réalisé par Spike Lee en 1991. Elle a participé à une trentaine de films depuis - essentiellement des rôles secondaires. Elle a joué notamment dans Chicago (Rob Marshall, 2002), Valentine’s Day (Garry Marshall, 2010), et Le Dilemme (Ron Howard, 2011).

Beyoncé se fait connaître à la fin des années 1990 au sein du groupe de R&B Destiny’s Child. Elle fait ses premiers pas d’actrice dans Carmen : A Hip Hopera, téléfilm diffusé par MTV. Elle apparaît ensuite aux côtés de Mike Myers dans Austin Power dans Goldmember, en 2002. Dreamgirls (2007), drame musical inspiré de l’histoire du groupe vocal The Supremes, lui offre son premier grand rôle au cinéma. Dans Cadillac records (2008), elle interprète la célèbre chanteuse Etta James. Elle sera la lionne Nala dans le remake en capture-motion du Roi Lion, dont la sortie en salle est prévue l’année prochaine.

La diva américaine commence sa carrière cinématographique en même temps que Beyoncé, dans le film Dreamgirls en 2007. Elle a été vue depuis aux côtés de Forrest Whitaker dans Black Nativity (2013) et Samuel L. Jackson dans Chi-Raq (2015). Elle devrait incarner Aretha Franklin dans le biopic consacré à la reine de la soul.

Rihanna fait sa première apparition au cinéma en faisant un caméo dans American Girls 3 en 2006. Peter Berg lui offre son premier vrai rôle dans Battleship en 2012. Elle était récemment dans Valérian et la Cité des mille planètes (2017) et Ocean’s 8 (2018).

Izïa Higelin, la fille du célèbre rockeur français décédé cette année, a déjà deux albums derrière elle lorsqu’elle se lance dans le cinéma, en 2012. Son rôle dans Mauvaise fille lui vaut le César du meilleur espoir féminin en 2013. Elle a joué notamment avec Omar Sy et Charlotte Gainsbourg dans Samba (2014), et Vincent Lindon dans Rodin (2017). Elle sera à l’affiche d’Un peuple et son roi de Pierre Schoeller à partir de mercredi prochain.

Révélée par l’émission Nouvelle Star en 2009, Camélia Jordana débute au cinéma dans La Stratégie de la poussette en 2013. C’est Le Brio, réalisé par Yvan Attal, qui la révèle au public en tant qu’actrice. Ce rôle lui vaut le César du meilleur espoir féminin en 2018.

Avant que Bradley Cooper ne lui propose le rôle féminin principal de A Star Is Born, la carrière de Lady Gaga se limitait à quelques caméos (Men In Black 3, Opération Muppets) et quelques brèves apparitions chez Robert Rodriguez (Machete Kills, Sin City : J’ai tué pour elle). Ce rôle à la hauteur de son talent marque peut-être le début d'une carrière d'actrice.

Lady Gaga sera bientôt à l’affiche de A Star Is Born.

Les spectateurs du monde entier s’apprêtent à découvrir les talents d’actrice de Lady Gaga, bientôt à l’affiche d’A Star Is Born, le premier film réalisé par Bradley Cooper. De Barbra Streisand à Rihanna en passant par Madonna et Vanessa Paradis, elles sont nombreuses les chanteuses à avoir délaisser le micro pour les plateaux de tournage. Première vous rafraîchit la mémoire avec un diaporama présentant les plus célèbres d’entre-elles.