DR

L’acteur pousse encore les limites de la performance capture dans La Planète des Singes 3.

De Gollum à King Kong en passant par César, Andy Serkis est passé maître en performance capture. Suprématie, le troisième volet de la Planète des Singes, peaufine encore davantage cette technique de captation des mouvements pour créer des personnages en numérique et la 20th Century Fox partage aujourd’hui une vidéo montrant à quel point l’équipe s’est perfectionnée au fil des épisodes. On voit ici le comédien réciter un monologue important de l'intrigue avec des capteurs sur le visage. Peu à peu, celui-ci est transformé digitalement, et César apparaît sous nos yeux.

Andy Serkis : "Il n'y a pas de différence entre le film traditionnel et la performance capture"

Le blockbuster de Matt Reeves sortira le 2 août, puis l’on découvrira la première réalisation de l’acteur, Breathe, à l’automne. Un drame sans performance capture, pour le coup, qui est techniquement sa deuxième mise en scène, mais qui sera sur les écrans avant sa version du Livre de la Jungle.

Bande-annonce de Breathe, le drame sans performance capture d’Andy Serkis

Bande-annonce de Suprématie :