La saga Harry Potter film par film : 5. L’Ordre du Phénix

La saga Harry Potter film par film : 5. L’Ordre du Phénix

On se remémore la saga Harry Potter pour se préparer à la sortie des Animaux fantastiques.

Durant une décennie, Harry Potter a ensorcelé la planète. Première vous propose de replonger dans son univers magique avant de découvrir son spin-off/préquel Les Animaux fantastiques au cinéma la semaine prochaine. C’est l’heure de la révolution avec L’Ordre du Phénix.

Les Animaux fantastiques, Pottermore, The Cursed Child… Le point sur l’univers étendu de J. K. Rowling

L’histoire : Tout commence par un procès. Harry Potter est renvoyé de Poudlard, accusé d’avoir jeté un sort en présence d’un Moldu. Comment ose-t-il enfreindre ainsi les lois magiques ? Dumbledore parvient cependant à convaincre le Ministère de la Magie de sa bonne foi, Harry voulant en fait protéger son méchant cousin Dudley de l’attaque de deux Détracteurs. L’apprenti sorcier reprend donc les cours, et subit notamment ceux de l’insupportable Dolores Ombrage, qui enseigne la défense contre les forces du mal. Enfin, en théorie, car pour la pratique, mieux vaut compter sur les cours donnés par Harry en cachette si les élèves veulent réussir leurs B.U.S.E.

Les coulisses : Pour adapter cette cinquième aventure, David Heyman fait appel à un quatrième réalisateur. Il ne le sait pas encore, mais ce coup-ci, il restera fidèle à la saga : après L’Ordre du Phénix, sorti en juillet 2007 soit juste avant la parution en anglais du 7e tome de J. K. RowlingLes Reliques de la Mort, David Yates réalisera les trois derniers volets de Harry Potter, puis son spin-off Les Animaux fantastiques. Il a d’ailleurs signé pour sa suite, qui devrait être tournée à Paris.

Harry Potter 5 les coulisses

Les Animaux fantastiques : Après New York, la magie se poursuivra à Paris

Autre changement majeur, après quatre volets plus ou moins fidèles aux romans de J. K. Rowling, Steven Kloves laisse sa place de scénariste à Michael Goldenberg, qui connait bien Yates avec qui il a collaboré plusieurs fois, notamment sur la série Jeux de pouvoir. Le chef opérateur Slawomir Idziak (La Chute du Faucon Noir, Le Roi Arthur...) est chargé d’assombrir encore davantage l’ambiance visuelle de cette suite et la musique est quant à elle composée par Nicholas Hooper. Adieu les thèmes enchanteurs de John Williams et la partition épique de Patrick Doyle, place à une BO également plus dark, malheureusement beaucoup moins marquante que les précédentes. 

La réplique : "Je ne dois pas mentir"
A défaut de pénétrer sa mémoire, la punition de Harry Potter imposée par l’horripilante Ombrage est gravée dans sa chair. Personne ou presque ne croit au retour de Voldemort dans cette suite où le sorcier à lunettes se sent plus seul que jamais. Même Dumbledore, d’ordinaire si prompt à le conseiller, l’évite. Cerise sur la forêt noire, notre héros fait des cauchemars de plus en plus violents, le Seigneur des ténèbres ayant trouvé un moyen de communiquer avec lui par la pensée. 

Cette crise d’adolescence des plus tourmentées se ressent aussi visuellement. L’ambiance de ce cinquième épisode est beaucoup plus sombre, donc, et cela est accentué notamment grâce aux nouveaux décors. Ceux du Ministère de la magie sont particulièrement oppressants, avec leurs murs noirs et leurs couloirs sans fin.

Le sort : "Expecto Patronum"
On ne l’avait pas choisi pour Le Prisonnier d’Azkaban, alors voici le sort permettant de lancer un Patronus, cet esprit animal fait de lumière capable de repousser les Détraqueurs. Ombrage interdisant à ses élèves de pratiquer les sortilèges qu’elle leur enseigne, Harry prend le relais sur le bon conseil de Hermione et organise des entraînements clandestins. Il s’avère être un excellent professeur, qui permet à ses "élèves" de se dépasser, notamment Neville et Luna. 

La scène : La scène de Quidditch ? Bon d’accord, ce n’est qu’une mauvaise blague, L’Ordre du Phénix étant le premier épisode à sacrifier complètement le sport préféré des Moldus. David Yates et son équipe ont dû éclipser des pans entiers du roman, tant le récit de J. K. Rowling est dense, et c’est ainsi que les entraînements de Quidditch se sont pris un énorme coup de cognard.

La mort de Sirius est sans aucun doute la séquence la plus marquante, même si elle est un peu décevante par rapport au choc ressenti en lisant le livre. Les combats entre membres de l’Ordre et Mangemorts sont rapides et brouillons, si bien que le sort mortel lancé par Bellatrix se perd au milieu des échanges. Et, comme dans le roman, le fait que Sirius tombe derrière un voile donne à l’ensemble un côté très mystérieux. Quel est cet objet magique emportant son corps ? Rejoint-il des âmes ? Une sorte de Paradis ? Cette fin brutale pose de nombreuses questions.

Le casting : Comme toujours sur la saga Harry Potter, la distribution des nouveaux rôles est cruciale. Imelda Staunton, connue jusqu’ici pour ses personnages shakespeariens, à l’image d’Emma Thompson et Kenneth Branagh, est une Dolores Ombrage terrifiante, malgré son tailleur rose et son amour des chats. Sous sa droiture apparente, c’est un personnage cruel, qui déteste les enfants.

L’Ordre du Phénix marque aussi la première apparition de Bellatrix, une Mangemort particulièrement dangereuse et imprévisible. Avec sa voix aigue et son regard fou, Helena Bonham-Carter propose une interprétation complètement dingue. Elle a beau arriver tard dans l’histoire, on ne retient qu’elle.

Enfin, parmi les alliés du héros, l’introduction de Natalia Tena en Tonks est rafraîchissante, tout comme celle de Luna, une écolière loufoque qui apporte un peu de joie à cet épisode trop sérieux. Avec ses yeux clairs sans cesse écarquillés, l’Irlandaise Evanna Lynch, dont c’est le premier rôle, joue une anti-héroïne curieuse et très attachante. Une réussite pour la jeune fille, qui connaissait l’univers de Harry Potter par cœur.

Cette étrange passerelle entre Harry Potter et Game of Thrones

L’Ordre du Phénix au box-office : Fort de 939 millions de dollars de recettes dans le monde, ce cinquième épisode représente le score moyen de la franchise : il est 4e du top des 8 films. A propos de millions de billets verts, en 2007, le trio principal arrive pour la première fois en tête du top des acteurs les mieux payés de l’année à Hollywood. Daniel Radcliffe touche en effet 40 millions de dollars par an grâce à la saga et ses complices Emma Watson et Rupert Grint 30 millions chacun. Ils seront délogés quelque temps plus tard par les stars d’autres succès pour ados adaptés de sagas littéraires : Robert Pattinson (coucou Cédric Diggory !) et Kristen Stewart de Twilight, puis Jennifer Lawrence, qui incarne l’héroïne de Hunger Games, à partir de 2012.

Les Animaux Fantastiques peut-il battre Harry Potter au box-office ?

L’Ordre du Phénix dans Première : 

 

Harry Potter 5 couv

Alors que Harry est en pleine crise à l’écran, Première fait appel à un psychanalyste pour étudier son cas. Etude de la mythologie inventée par J.K. Rowling, de la psychologie du redoutable Voldemort, des thèmes récurrents de la saga et même du symbolisme sexuel caché derrière les objets magiques (balai, baguette magique…) : tout est décrypté au sein d’un numéro représenté par Robert De Niro.

A partir de cet épisode, Harry Potter est surtout étudié en détail sur Premiere.fr. La création du site permet notamment de partager des vidéos exclusives des coulisses, comme l’avant-première événement du blockbuster au Grand Rex de Paris :

Notre critique : Partant des 975 pages du bouquin, David Yates en a fait le film le plus court des cinq : 2h18 ! Dédaignant les "inutilités" et empiétant (un peu) sur le sixième opus, le cinéaste trouve le rythme, soutenu, de la première à la dernière scène. On est attendri par les transformations physiques des acteurs, et impressionné par la justesse des personnages, des anciens comme des nouveaux. Après la magie de Columbus, le style de Cuaron, la fidélité de Newell, Yates s’impose comme le nouveau maestro de la saga.
(à suivre)

Elodie Bardinet (@Eb_prem)

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Fiancés
Octobre
Demain et tous les Autres Jours