La carrière de Scarlett Johannson revisitée dans un fascinant clip psychédélique

La carrière de Scarlett Johannson revisitée dans un fascinant clip psychédélique

Scarlett Johansson a marqué l'année 2014 en remodelant son image de manière passionnante dans trois films complètement différents : virtuelle dans Her de Spike Jonze, extraterrestre dans Under The Skin de Jonathan Glazer et surhumaine dans Lucy de Luc Besson (qui pourrait être le prequel de Her) en effet, l'actrice américaine s'est réinventée en mutante.De son statut habituel de sex-symbol sensuel mais un brin consensuel, ScarJo a basculé vers une créature plus angoissante et hybride, une femme fatale des années 2010, aussi futuriste qu'insaisissable. L'artiste Johanna Vaude lui rend hommage dans "Western Wind – I trust my feelings ", un fascinant montage sonore et visuel.Réalisée pour Arte, la vidéo pioche des images et des dialogues dans la riche filmographie de Johansson (de Sofia Coppola à Brian de Palma, en passant par Michael Bay, Woody Allen ou Christopher Nolan), pour délivrer un poème visuel psychédélique : des extraits de films apparaissent, se délitent et se superposent sur fond noir dans des bulles colorées, avec des ouvertures à l'iris aux airs de feu d'artifice.Onirique et hantée, la musique est signée Johanna Vaude. La réalisatrice française s'est inspirée d'un poème médiéval chanté a capella par l'actrice dans Deux soeurs pour un roi (film de Justin Chadwick où elle partage l'affiche avec Natalie Portman et Eric Bana) et dont voici les entêtantes paroles en version originale : "Westron wynde, when wilt thou blow, The small raine down can raine. Cryst, if my love were in my armes And I in my bedde again !"

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues