DR

Andy Serkis, le maître de la performance capture, revient ce lundi soir sur C8.

Mise à jour du 12 mars 2018 : Nous profitons de la diffusion de La Planète des singes : Les Origines, ce soir à partir de 21h sur C8, pour reprogrammer une vidéo impressionnantes de ses coulisses. Après la sortie du remake/préquel de Rupert Wyatt, la 20th Century Fox militait pour qu'Andy Serkis, l'interprète du singe César en performance capture, soit nommé aux Oscars. Cette campagne n'a pas porté ses fruits (cette année-là, c'est Jean Dujardin qui a reçu la statuette du meilleur acteur pour The Artist, et Christopher Plummer celle du meilleur second rôle masculin pour Beginners), mais le travail de Serkis sur La Planète des Singes n'en reste pas moins bluffant. Il a depuis tourné dans deux suites : L'Affrontement, qui a connu un certain succès durant l'été 2014, et La Suprématie, qui est reparti bredouille des Oscars malgré des effets visuels toujours plus bluffants. Bande-annonce :

Première vidéo de tournage de La Planète des Singes 3

Actualité du 17 janvier 2012 : Gollum, Capitaine Haddock, King Kong, La planète des singes…Il envahit régulièrement les écrans de cinéma et pourtant, personne ne voit jamais son visage. Sans lui, certains personnages de synthèse ne seraient pas aussi émouvants et réussis. Andy Serkis est le maitre de la "motion capture" (aussi appelée "performance capture"), du nom de cette pratique qui consiste à enregistrer les mouvements d’un comédiens à l’aide de capteurs pour ensuite modéliser et créer un personnage virtuel plus réaliste.

Andy Serkis : "il n'y a pas de différence entre le film traditionnel et la performance capture"

Depuis la sortie de La Planète des singes : Les Origines, la Fox se bat, à grands renfort de publicité, pour qu’Andy Serkis reçoive enfin l’Oscar du meilleur acteur, puisque le comité avait déjà refusé de le nommer pour sa performance dans Le Seigneur Des Anneaux du fait de la nature virtuelle de son personnage. Dernièrement, la Fox a donc intensifié sa campagne en diffusant sur le site Hitfix une vidéo tirée de La Planète des singes : Les Origines où l’on peut voir Andy Serkis avec et sans les images de synthèses entrain d’interpréter César, chimpanzé qui, après avoir absorbé un virus nouvelle génération, acquiert une intelligence hors du commun et décide de se révolter contre les humains qui le retenaient captif. Sans les images virtuelles, on se rend bien compte du véritable travail d’acteur, n’en déplaise au comité des Oscars, et on prend enfin conscience que sans lui, les personnages de cinéma les plus emblématiques de ces dernières années n’auraient pas la même saveur.

La Planète des singes : retour sur la saga

En ce qui concerne la suite de La Planète des singes, Andy Serkis sera bien évidement de la partie comme le révèle le site Deadline. Il aurait même réussi à négocier un salaire juteux mais mérité, car on n’ose imaginer la qualité du film sans sa performance. L’interprète de Gollum peut compter sur une fanbase solide qui a même créé un groupe Facebook pour le soutenir dans sa quête. A noter cependant que même si la campagne porte ses fruits, il aura fort à faire face à George Clooney, Jean Dujardin et Ryan Gosling qui ont eux aussi délivrés de belles performances cette année.

 

Prochainement au Cinéma