La Belle et la Bête : en quoi le film est-il gay exactement ?

La Belle et la Bête

L’évolution de LeFou ne plait pas à tout le monde. Pourtant, son rôle n’est pas très différent du dessin animé…

Début mars, Bill Condon a révélé lors d’une interview que LeFou serait "ouvertement gay" dans La Belle et la Bête. Depuis, sa révélation a entraîné des polémiques aux Etats-Unis (un cinéma de l’Alabama refuse de diffuser le film à cause de cela), en Russie (où La Belle et la Bête sera interdit aux moins de 16 ans pour cette même raison) et en Malaisie (où le film ne sera pas diffusé, car Disney refuse de couper les allusions à l’homosexualité dans le blockbuster). L’évolution de ce rôle mérite-t-elle de faire autant de bruit ? Le réalisateur regrette que ce sujet ait pris une telle ampleur, mais pour bien comprendre ses propos, il faut revenir en détail sur « le moment gay » du film (petits spoilers à suivre sur la nouvelle version de La Belle et la Bête).

La scène en question
Interprété par Josh Gad"LeFou hésite, expliquait le réalisateur à Attitude au début du mois. Un jour il veut être Gaston et le lendemain, il veut l’embrasser. Il ne sait pas vraiment ce qu’il désire et ça le trouble. Il vient juste de découvrir qu’il développait ces sentiments, en fait. Josh joue cela à la perfection, il est très subtil. Et au final, ça tient une certaine importance dans l’histoire, mais je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la fin du film. En tout cas, c’est une jolie scène, et une scène ouvertement gay dans un Disney."

De quoi parle-t-il exactement ? Est-ce un passage explicite ? Voit-on un baiser échangé entre deux personnes du même sexe pour la première fois dans un Disney ? Pas du tout : la séquence en question se trouve à la fin du film, lorsque la Bête et ses domestiques sont redevenus humains. Tout le monde danse dans la grande salle du château et au cours de la valse, LeFou se retrouve quelques instants dans les bras d’un autre homme. Un personnage secondaire qui peu de temps avant était déguisé en femme. C’est tout ? En fait, plusieurs fois dans le film, le comportement de LeFou peut laisser entendre qu’il développe des sentiments envers Gaston (Luke Evans), le chasseur qui courtise Belle. Il semble fasciné par lui, vante sa musculature etc. Mais, ce n’est jamais dit clairement.

La relation entre ces deux personnages est notamment importante lors de la chanson dédiée au grand méchant du film où LeFou se déhanche tout en faisant l’éloge de son compagnon. Comme dans le dessin animé, en somme ? Absolument, même si quelques paroles ajoutées peuvent être comprises comme une "déclaration d’amour" de ce dernier envers Gaston : il chante précisément "who breaks hearts like Gaston" ("personne ne brise les coeurs comme Gaston") à la place de "No one’s been like Gaston, a king pin like Gaston" (qu'on peut traduire par "personne n’est comme Gaston, un Baron digne de Gaston"). Enfin, n’exagérons rien : le film culte sorti il y a 25 ans mettait déjà en scène cette ambiguïté. Voici l’extrait en VF :

"On est en 2017, bordel !"
La Belle et la Bête sortira demain aux Etats-Unis, et à chaque interview de ses stars, la question de la sexualité de LeFou revient sur le tapis. Invité au Late Show de Stephen ColbertEwan McGregor, le doubleur de Lumière dans le film, a répondu avec ironie : "Vous savez qu’il est beaucoup question de sexe et d’homosexualité dans le dessin animé ? Si vous habitez en Alabama, vous ne devriez pas aller voir ce film. Ça ne plairait pas à Jésus ! Car oui, LeFou est gay. On est en 2017, bordel !"

Lors de l’avant-première new-yorkaise du filmIan McKellen, qui prête sa voix à Big Ben et est ouvertement homosexuel, a également évoqué le sujet avec humour : "Bill Condon livre une nouvelle extravagance gay avec cette création", s'est-il exclamé au public en souriant en référence au fait qu’ils ont précédemment travaillé ensemble sur Gods & Monsters, un drame évoquant pour le coup clairement l’homosexualité du réalisateur James WhaleBill Condon est aussi le metteur en scène de Dreamgirls et des deux derniers Twilight.

Le reste de l’équipe a également défendu ce "détail" de La Belle et la Bête, comme Emma Watson auprès de Sirius XM. "La performance de Josh est fantastique. On ne sait pas s’il idolâtre Gaston ou s’il est tombé amoureux de lui. Quelle est leur relation, exactement ? Je trouve ça très fin. Il ne faut pas que les gens aillent voir le film en pensant que c’est un thème crucial, car ce n’est pas le cas. C’est un détail parsemé ici et là, comme dans une pièce de théâtre où le public se demande à plusieurs reprises : 'Il est gay ou pas ?',c'est fun, j’aime cette ambiguïté."

 

La Belle et la Bête : en quoi le film est-il gay exactement ?

"Ce n’était pas dans le scénario"
Josh Gad a de son côté clamé sa fierté de jouer LeFou sur le tapis rouge du film. "Je n’ai jamais entendu parler de cette polémique, racontez-moi ça, s’est-il amusé auprès des journalistes. Sérieusement, ce qui comptait le plus pour moi, c’était de jouer un personnage aussi génial et populaire. Mon incarnation est une déclinaison directe du héros du dessin animé. A partir de ce qui avait été créé, on l’a rendu plus humain, on a développé sa construction. La sexualité de LeFou n’était jamais précisée dans le scénario. Rien ne disait clairement qu’il était gay."

Ce week-end, le réalisateur a profité d’une conférence de presse pour rappeler à juste titre que cette question était de toute façon au cœur du dessin animé original. "On est en 2017 et l’histoire de La Belle et la Bête est la même depuis 300 ans. Elle ne parle que de ça : regarder au-delà des apparences, accepter les gens pour ce qu’ils sont vraiment, apprendre à mieux les connaître… On inclut tout le monde dans ce concept, d’une manière propre à Disney. Ce film s’adresse à tous, alors à l’écran, on voit toutes sortes de gens différents. Et c'est ce qui m’importait tant dans ce projet."

"Pour être honnête, tout ceci a été complètement exagéré, regrette enfin Bill Condon auprès de Screen RushC’est un sujet qui nous amusait. Vous avez vu le film, non ? Alors vous voyez ce que jeux dire. J’aurais aimé que les gens le découvrent naturellement, qu’ils aient la surprise au cinéma. Il n’y a vraiment pas de quoi en faire tout un plat. Pourquoi ça prend des proportions pareilles ?"

La Belle et la Bête devrait cartonner

La Belle et la Bête sortira mercredi prochain en France. Bande-annonce :

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Profession: Magliari
Mort à Sarajevo
Ciel rouge