DR

Jouer une princesse Disney, ça paye bien ? Ça dépend…

En fin de semaine, juste avant que La Belle et la Bête ne batte des records au box-office américain, The Hollywood Reporter s’intéressait au salaire de son héroïne, Emma Watson. La star de Harry Potter, qui aurait touché autour de 60 millions de dollars grâce aux huit blockbusters de la saga, est très populaire à Hollywood, et peut ainsi demander des payes conséquentes. Pour interpréter Belle, elle aurait cependant négocié un cachet assez bas -pour ce milieu, s’entend- de 3 millions de dollars. Mais en cas de succès du film, elle s’enrichira : le site calcule que si La Belle et la Bête fait aussi bien que Maléfique au box-office mondial, soit 759 millions de dollars, l’actrice empochera en tout 15 millions. Sachant que le blockbuster a déjà amassé 350 millions en trois jours, cette barre symbolique sera très certainement franchie.

Emma Watson a-t-elle le coffre d’une princesse Disney ?

Combien Disney paye ses princesses ?
THR revient alors sur les différents salaires des princesses Disney. Les adaptations de classiques animés en live se multiplient, mais les interprètes des héroïnes ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Angelina Jolie a par exemple gagné 20 millions de dollars pour incarner Maléfique, et elle demanderait un cachet similaire pour rempiler dans sa suite. En revanche, si la paye de Lily James, qui a joué Cendrillon il y a deux ans, n’a pas été dévoilée, elle serait bien plus faible. L’article la cite en exemple de comédienne "bon marché" pour le studio, en détaillant que la production aurait refusé de lui payer un deuxième billet d’avion en première classe pour que sa mère puisse assister à l’avant-première du film. Dan Stevens, qui joue actuellement la Bête, aurait lui aussi essuyé un refus de Disney en demandant de louer une voiture plus grande que prévu pour pouvoir se déplacer avec ses deux enfants. Mais là non plus, son salaire à proprement parler n’est pas précisé.  THR précise enfin que Will Smith aurait demandé 20 millions de dollars pour participer à la version live de Dumbo par Tim Burton, mais que la production a trouvé cette somme extravagante et a refusé.

Angelina Jolie revienda dans Maléfique 2, mais de quoi parlera cette suite ?

"La vraie star de ces films, c’est le personnage principal (Belle ou Cendrillon ou Maléfique), analyse en conclusion un producteur préférant rester anonyme. Si vous embauchez Jennifer Lawrence pour jouer Belle, est-ce que ça fera une grosse différence sur le box-office du film ? Sans doute pas." Une théorie qui devrait rapidement se vérifier, puisque Disney prépare actuellement des films live sur Cruella (avec Emma Stone), Mary Poppins (Emily Blunt succède à Julie Andrews) ou encore Mulan, dont l'interprète n'a pas encore été choisie. Bande-annonce de La Belle et la Bête :

La Belle et la Bête ne parvient pas à faire oublier son modèle animé