Jurassic World 2 sera-t-il "Jurassic War" ?

Jurassic World 2 sera-t-il

Attention, ce qui suit contient des spoilers sur l’intrigue et la fin de Jurassic World. À vos risques et périls si vous n’avez pas encore vu le film.

Universal n’est pas là pour beurrer les tartines. Avec Jurassic World, le studio espère bien relancer la franchise puissance 1 000 (le box-office record lui donne raison) et enchaîner les suites. Le film a beau se terminer façon Godzilla, avec un T-Rex redevenu le prédateur le plus dangereux de l’île, plusieurs pistes de séquelles sont évoquées au fil du scénario.

Le personnage de Vincent D’Onofrio parler à différentes reprises de l’idée de militariser les dinosaures. Hoskins tente de prouver à Owen qu'ils feraient de meilleurs soldats que les humains et pourraient sauver des vies, en évitant à des hommes d'aller sur le terrain. Il met d’ailleurs plus ou moins son plan en application avec les raptors de Chris Pratt, qui se retournent finalement contre "l’alpha" du groupe, parce que l’Indominus Rex leur fait bien comprendre que c’est lui le chef.

InGen semble avoir dérivé depuis la mort de John Hammond, avec des envies de rentabiliser la poule aux oeufs d'or que représente le clonage de dinosaures. Et comment gagner beaucoup d'argent ? En vendant des armes, pardi ! L'évacuation en urgence du docteur Wu (B.D. Wong) et de ses embryons dès que les choses tournent mal montre d'ailleurs à quel point l'entreprise mise sur cette technologie, même si l'idée de rouvrir un parc n'a désormais plus aucun sens. C'est donc que les gens d'InGen ont autre chose en tête.

Colin Trevorrow, qui ne reviendra pas derrière la caméra pour Jurassic World 2, a d'ailleurs dernièrement évoqué le futur de la saga avec Entertainement Weekly : "J'ai introduit quelques idées clés et certaines par le biais du docteur Wu. Les gens de Jurassic World ne seront pas toujours les seuls à pouvoir cloner un dinosaure. Que se passe-t-il quand cette technologie devient open source ? (...) Il reste beaucoup de choses à développer. C'était ma responsabilité de pointer du doigt la direction à prendre". 

Des dinosaures qui font la guerre à la place des humains, une technologie ouverte à de nombreux scientifiques... Voilà qui pourrait ouvrir à la voix à une "Jurassic War" à grande échelle, avec des nations entières qui se battent par dinosaures interposés. Le passé de Marine d'Owen pourrait mis à profit, d'autant que Chris Pratt a signé pour une suite. Et tout cela n'est pas sans rappeler le scénario du Jurassic Park 4 jamais développé, qui comptait mélanger de l'ADN de dino avec de l'ADN humain et de l'ADN de chiens... Certains "hybrides" auraient même été capables de tirer au pistolet.

Une idée fofolle mais le principe d'utiliser les dinos comme des armes resterait donc le même dans Jurassic World 2. Espérons que le sixième film Jurassic Park s'attardera sur le stress post-traumatique des raptors revenus du front. Putain de guerre.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues