Capture d'écran/Abaca

À quelques heures près, Steven Spielberg n’aurait pas eu les droits.

Et si Steven Spielberg n’avait pas réalisé Jurassic Park ? Et si James Cameron avait été derrière la caméra ? Présent à l’inauguration du Titanic Museum de Belfast, auquel il a fait don de plusieurs objets de son film, Cameron a révélé (via le Huffington Post) qu’il a failli adapter le roman de Michael Crichton sur grand écran : « J’ai essayé d’acheter les droits du livre et il m’a battu de quelques heures. Mais quand j’ai vu le film, je me suis rendu compte que je n’avais pas la bonne personne pour ce projet, Steven Spielberg l’était », confie-t-il. « Parce qu’il a fait un film de dinosaures pour enfants, et le mien aurait été Aliens avec des dinosaures, et ça n’aurait pas été juste. Les dinosaures sont pour les enfants de huit ans. On peut tous y prendre du plaisir, mais les enfants comprennent les dinosaures et ils ne devraient pas en être exclus. Sa sensibilité était la bonne pour ce film. Je serais allé plus loin, vers quelque chose d’horrible, bien plus horrible ». On vous laisse cogiter sur ce qu’aurait pu être Jurassic Park entre les mains de James Cameron…

Jurassic Park : pourquoi la post-production a été un supplice pour Steven Spielberg