Jordan Vogt-Roberts
Hahn Lionel/ABACA

Le réalisateur a "failli mourir"

Jordan Vogt-Roberts a accepté pour la première fois de parler de l’agression dont il a été victime en septembre dernier. Les faits se sont déroulés alors que le réalisateur se trouvait au Vietnam, où a eu lieu le tournage de Kong : Skull Island. Jordan Vogt-Roberts a été tabassé par un homme dans une boîte de nuit de Saigon. "Ce n’était pas une bagarre", a-t-il précisé au magazine GQ. "J’ai failli mourir. C’était un putain d’assaut par des gangsters tarés." L’agresseur a laissé au total une dizaine de victimes au sol.

Le cinéaste, qui a réchappé de l’agression, a été sévèrement blessé. Il s’en est sorti avec des contusions, une fracture au crâne, une bulle d’air au cerveau et une hémorragie, ce qui lui a valu dix jours d’hospitalisation.

Le réalisateur de Kong : Skull Island fait son propre Honest Trailer

Jordan Vogt-Roberts a eu accès aux images de l’agression, filmée par une caméra de vidéo-surveillance. Elles dépassent ce que le cinéaste a l’habitude de voir dans les films. "En tant que réalisateur, j’aime les films violents. Et j’adore les scènes de combat. Mais après avoir regardé cette merde, j’étais en état de choc."

Depuis, Vogt-Roberts tente de retrouver les coupables. Une histoire digne d’un scénario hollywoodien.

Prochainement au Cinéma