Jordan Horowitz, le producteur de La La Land, a sauvé les Oscars

us-actor-warren-beatty-c-shows-the-car.jpg

Le vrai héros des Oscars, c’est lui.

Dimanche (ou plutôt lundi matin heure française), alors que les producteurs de La La Land terminent leurs discours pour l’Oscar du meilleur film, le petit groupe qui s’est amassé sur la scène (composé notamment d’Emma Stone et Damien Chazelle) apprend avec stupéfaction qu’il y a eu une erreur d’enveloppe.

Jimmy Kimmel explique le fail des Oscars 2017

Trois minutes après l’annonce, quelqu’un prend enfin le micro pour révéler la méprise : "non, les gars, il y a eu une erreur. Moonlight, c’est vous qui avez gagné le meilleur film." Face à l’incrédulité et de l’équipe de Moonlight (et du public), il répète, brandissant la bonne enveloppe : "Ce n’est pas une blague, Moonlight a gagné l’Oscar du meilleur film".

Ce ne sont donc ni les remettants (Warren Beatty et Faye Dunaway), ni le présentateur Jimmy Kimmel, ni un membre de la prod qui a rétabli la vérité. Mais Jordan Horowitz, le jeune (36 ans) producteur de La La Land. Quelques instants plus tôt, il jubilait au micro (rappelons que ce sont les producteurs qui reçoivent l’Oscar du meilleur film, pas les réalisateurs). Et la manière dont il a géré cette situation de crise a forcé le respect du tout Hollywood.

Sans exagérer, on peut dire qu’Horowitz a sauvé les Oscars. Sa réaction hyper classe a clairement minimisé le fiasco de l’enveloppe. Alors que Damien Chazelle se décomposait, qu’Emma Stone lâchait des "oh my god" et que Ryan Gosling pouffait dans son coin (rire nerveux ?), le producteur s’est comporté en héros ordinaire, adoptant l’attitude parfaite là où tout le monde cherchait un trou pour se cacher (comme Faye Dunaway qui a abandonné Beatty au moment de s’excuser).

Oscars 2017 : les meilleures réactions de stars au fail sur La La Land et Moonlight

Imaginez un instant qu’Horowitz ait craqué, ne serait-ce qu’un instant, lâchant un "what the fuck" ou un "this is bullshit" à portée de micro. C’eut été humain, mais dévastateur. Au contraire, son attitude pleine de flegme a permis de ne pas trop gâcher la victoire de Moonlight, même si la cérémonie s’est bien sûr terminée en eau de boudin après la remise du dernier prix de la soirée.

Depuis l’incident, Justin Horowitz a continué à nous époustoufler par son fair play et sa modestie. Très discret, il ne s’est exprimé qu’à travers quelques tweets, en prenant garde à chaque fois à ne pas tirer la couverture à lui. Notamment en répondant à un article élogieux du Washington Post : "Je suis touché. Et une fois de plus : félicitations à Moonlight. C’est un film vraiment beau fait par des gens encore plus beaux".  

La vidéo qui mélange la fin de La La Land avec la fin des Oscars 2017

Barry Jenkins, le réalisateur de Moonlight, n’a d’ailleurs pas manqué de saluer la classe du producteur de La La Land : "Jordan Horowitz. Wow. Je glisse lentement dans la réflexion et la mise en perspective. Tout mon respect pour ce gars". "Merci Barry. Beaucoup d’amour pour toi <3", a répondu Horowitz.

Authors: 
Mimi Lazo

Finalement, les Oscars se sont bien finis sur un happy end. 

PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone