Glazmer projet film Holocauste
Genin-Marechal/ANDBZ/ABACA

Le film suivra aussi bien les victimes que les témoins complices du drame.

Quatre ans après l’inclassable Under the Skin, Jonathan Glazer s’apprête à changer de registre. Dans une interview accordée à A Dash of drash, le réalisateur a fait quelques révélations sur son nouveau projet. Cela fait déjà quatre ou cinq ans qu’il travaille sur un film sur l’Holocauste se déroulant à Auschwitz. 

Le film ne devrait se concentrer uniquement sur les victimes des camps de concentration, mais aborder également la question des "observateurs" et des "spectateurs", ceux qui ont assisté aux événements sans toujours réagir. En voyant des images d’archives, Jonathan Glazer se souvient "avoir été saisi par les visages des passants, des spectateurs, des complices … vous savez, les Allemands ordinaires".

Sexy Beast, Birth, Under the Skin : à quoi reconnaît-on un film de Jonathan Glazer ?

Le film s’annonce donc comme une réflexion sur la complicité et l’inaction face à l’horreur : "J’ai commencé à me demander comment il était possible de rester là sans rien faire et regarder", s’interroge le cinéaste. Peut-être le film abordera-t-il même la question du sadisme. "Certains des visages prennent du plaisir à ce spectacle", fait remarquer le réalisateur.

Jonathan Glazer espère commencer le tournage l’été prochain. Le projet, sans titre pour l’instant, devrait sortir courant 2020.

Laszlo Nemes - Le Fils de Saul : "Je ne suis ni avec Lanzmann ni avec Spielberg"

Prochainement au Cinéma