Jimmy Kimmel explique le fail des Oscars 2017

Jimmy Kimmel

"C'était le final le plus étrange jamais vu à la télé depuis Lost." Jimmy Kimmel était aussi confus que les autres lors de la soirée des Oscars.

La 89ème cérémonie des Oscars restera dans l'histoire pour plusieurs raisons : c'est la première fois qu'un acteur musulman (Mahershala Ali) remporte une statuette, Damien Chazelle est le réalisateur le plus jeune (32 ans) jamais couronné par le trophée du Meilleur réalisateur, et, évidemment, il y a eu le fail de la fausse récompense du Meilleur film -Oscar remis d'abord par erreur à La La Land avant qu'un producteur du film ne réalise l'erreur, c'était Moonlight le vainqueur. Depuis deux jours, analyses et commentaires fusent sur ce cafouillage final en forme de feu d'artifice (le responsable s'est excusé, d'ailleurs). Hier, le présentateur de la soirée, Jimmy Kimmel, a raconté sa version du final des Oscars pendant son Jimmy Kimmel Show. Avec humour, évidemment. "Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais j'ai présenté les Oscars l'autre jour..." commence Jimmy. "Est-ce que quelqu'un a déjà présenté les Oscars ici ? Laissez-moi vous dire qu'à part la fin, c'était très marrant."

Toutes les infos sur les Oscars dans notre dossier spécial

"C'était le final le plus étrange jamais vu à la télé depuis Lost. La La Land est devenu à la fois le plus gros gagnant et le plus gros perdant de la soirée. Vous savez qu'il se passe un truc bizarre quand le mot "enveloppe" est en TT sur Twitter." Une fois cette tournée de blagues servie, Kimmel a repris son sérieux et expliqué le contexte de l'erreur de Warren Beatty, qui remettait l'Oscar avec Faye Dunaway pour fêter les 50 ans de Bonnie & Clyde. Sauf que l'enveloppe était le double de celle annonçant Emma Stone comme Meilleure actrice pour La La Land : Beatty, confus, s'est tourné vers Dunaway qui a annoncé La La Land comme meilleur film. "En d'autres mots, Clyde a poussé Bonnie sous le bus", rigole Kimmel, qui explique qu'il a assisté à tout cela des rangs du public en attendant de reprendre la main à côté de Matt Damon ("je veux que ce soit clair d'ailleurs : quoi qu'on en dise, Matt Damon a perdu", en référence à leur bonne vieille inimitié médiatique).

Les plus gros fails de l'histoire des Oscars

Et là, Kimmel entend un des techniciens dire qu'ils se sont trompés de gagnant (l'animateur ne savait pas la liste des récompensés, et l'a découverte en même temps que tout le monde). "Et puis là, je me suis rappelé que j'étais l'animateur, et je suis monté sur scène, et là..." Et là, Jordan Horowitz, producteur de La La Land, réalise l'erreur et déclare au micro que Moonlight est le vrai vainqueur du trophée. "C'était un peu flippant ! Mon premier réflexe était de lui dire de se barrer en courant. De prendre son Oscar et de se casser. Et là, la confusion est totale. Personne ne sait quoi faire, personne ne fait rien, et je suis censé faire quoi ? Et puis Warren Beatty a pris la parole." L'acteur a effectivement expliqué la confusion des enveloppes.

"Après, j'ai dû prendre la main, je me sentais hyper mal pour ces types mais j'essayais aussi de ne pas rire, honnêtement. Et là je vois Denzel Washington qui me fait des signes et me dit "Barry..." Barry qui ? Je réalise que Barry Jenkins est à côté de moi et qu'il veut prendre la parole." Après le court discours du réalisateur de Moonlight, Kimmel est pris à partie : tout le monde veut savoir si la blague faisait partie du show. "Hé non ! Si j'avais voulu faire une blague j'aurais mis des bons de réduction dans l'enveloppe."

"Et après le show, je suis allé voir Warren Beatty dans les coulisses. Car lors d'une soirée Oscars, le présentateur est comme un détective, il mène l'enquête, j'aurais pu faire dormir Warren en prison si je voulais. Et là j'ai vu que c'était bien l'enveloppe d'Emma Stone... Pendant ce temps, Emma s'expliquait dans la salle de presse." L'actrice a en effet confirmé qu'elle a conservé son enveloppe pendant la fin de soirée. "Il y a bel et bien deux enveloppes par prix, une pour la remise et une de secours, histoire que ce soit bien confus", explique Kimmel. "Ce n'était pas la faute de Warren. Et Faye Dunaway ? Elle a fait une évasion parfaite, elle s'est barrée dès qu'on a réalisé l'erreur ! Et puis j'ai passé le reste de la nuit à répondre à des questions sur l'affaire..."

Oscars 2017 : comment les psys aident les perdants... et les gagnants

Voilà la vidéo extraite du Jimmy Kimmel Show :


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige