Metropolitan FilmExport

Le tueur au puzzle n'a jamais manqué d'inventivité.

Sept ans après Saw 3D, la franchise initiée par James Wan revient torturer de pauvres victimes dans Jigswaw, le retour du tueur au puzzle. L'occasion de dresser le top 10 des pièges les plus affreux de la saga horrifique.

10. Le hameçon (Saw 3D)

Une femme est attachée à un mécanisme qui lui donnera prochainement la mort en lui enfonçant quatre tiges de métal dans le cou. Pour lui éviter de finir empalée, un homme doit s'emparer de la clé, qui se trouve accrochée à un hameçon de pêche que Jigsaw a glissé dans l'estomac de la victime. Pour y parvenir, il doit donc tirer sur une ficelle qui sort de la bouche de la jeune femme. Problème : si le son dans la pièce dépasse celui d'un murmure, les tiges de métal se rapprocheront de plus en plus… et la proie du serial killer a une fâcheuse tendance à crier de douleur.

9. Le don de sang (Saw 5)

Pour sortir vivantes de ce piège diabolique, les victimes doivent sacrifier cinq litres de leur sang. Pour y parvenir, le groupe doit passer les bras dans un dispositif armé de scies circulaires. Si le quota d'hémoglobine n'est pas atteint en quinze minutes, une bombe explosera. De quoi donner des idées pour une future campagne pour le don du sang.

8. Le puits de seringues (Saw 2)

Une porte verrouillée, un minuteur et une fosse remplie de centaines de seringues déjà utilisées par des toxicomanes. Qui irait plonger là-dedans ? La pauvre Amanda, obligée d'aller fouiller au milieu des seringues qui se plantent dans sa peau pour en sortir la clé qui les délivrera tous. Ça pique.

7. Le don de peau (Saw 6)

Une variante du don de sang en plus atroce encore. Cette fois c'est donc de la chair que les deux victimes vont devoir sacrifier. Un dispositif placé sur la tête de Simone et Eddie menace de leur perforer le crâne et le seul moyen de s'en sortir est de placer sur une balance le plus de peau possible. Celui qui sera le moins généreux va mourir.

6. L'ange de la mort (Saw 3)

Suspendue au-dessus du sol, l'agent Kerry se réveille avec deux barres métalliques attachées à sa cage thoracique. La clé se trouve juste devant elle, mais plongée dans de l'acide. Pour se libérer, elle doit mettre sa main dans le récipient et récupérer la clé avant qu'elle ne soit dissoute. Sinon, le mécanisme lui arrache les côtes. Elle y parvient mais n'avait en fait aucune chance de s'en sortir puisque le "jeu" était truqué.

5. La peau du dos (Saw 3D) 

Dans ce piège particulièrement atroce, feu Chester Bennington (le chanteur de Linkin Park, qui s'est suicidé cette année) se réveille dans une voiture, le dos littéralement collé au siège. Il pourra se sauver ainsi que ses amis - que le tueur veut punir pour leur racisme - s'il s'arrache la peau du dos pour atteindre un levier qui arrêtera le moteur. Spoiler : il n'y parviendra pas à temps et enclenchera une série d'événements très gores.

4. Le mausolée tueur (Saw 4)

Deux hommes se réveillent dans un mausolée, chacun étant attaché à une chaîne grâce à un collier métallique. Entre eux, un système d'enroulement qui les rapproche de plus en plus d'une mort certaine. Mais pour compliquer un peu les choses, les yeux de Trevor ont été cousus alors que la bouche d'Art a subi la même mutilation. L'un est donc aveugle, l'autre muet. Sans possibilité de communiquer sur l'emplacement de la clé, la scène tourne au massacre. Diabolique.

3. La clé à l'oeil (Saw 2)

Un homme a un mécanisme autour du cou rempli de clous pointus, dont les deux parties vont se refermer sur elles-mêmes et se planter dans sa tête. Pourtant la clé qui lui permettra de s'échapper est juste là : derrière son oeil droit. Il doit la récupérer à l'aide d'un scalpel. Un piège si ignoble que la victime n'arrive même pas à s'entailler le pourtour de son orbite.

2. Le piège à ours inversé (Saw)

Un piège qui a aidé à poser les bases de la saga Saw. Amanda ouvre les yeux et découvre un dispositif fixé à ses mâchoires supérieures et inférieures. Au bout d'une minute, si elle n'a pas réussi à voler la clé dans l'estomac de son compagnon de cellule, sa bouche sera déchirée en deux. L'idée a été réutilisée dans Saw 6 et Saw 3D, avec une issue beaucoup moins heureuse.

1. Le pied coupé (Saw)

Le piège séminal. Si vous demandez à quelqu'un la première image qui lui vient de la franchise Saw, il vous répondra certainement en évoquant ce type obligé de se couper le pied pour se libérer de sa chaîne et sauver sa famille. Parfois pas besoin de faire compliqué, l'horreur la simple et réaliste est souvent la plus terrifiante. 

Jigsaw, le 1er novembre au cinéma. Bande-annonce :