Interstellar : quand le spectacle éclipse l'histoire

Matthew McConaughey dans Interstellar

C’est le nom d’une vidéo qui analyse le dernier film de Christopher Nolan qui, selon l'auteur, tente d'embobiner le spectateur pour mieux cacher son manque d'ambition.  

 

 

>>> Voir l’intégralité de la vidéo ici

Dans une vidéo de 8 minutes intitulée "Interstellar : quand le spectacle éclipse l’histoire" qui ne mettra certes, pas tout le monde d'accord, la chaîne Nerdwriter attire l’attention sur l’axe narratif "très fragile" d’Interstellar, et tente de démontrer que le film, considéré par beaucoup comme le chef-d’œuvre de notre siècle, est loin d’être si audacieux qu’on le dit. 

>>> Les 25 meilleurs films de ces 25 dernières années selon IMDb 

En résumé, l’auteur de cette véritable analyse s’accorde à dire que Christopher Nolan a toujours eu de solides idées scénaristiques à travers sa filmographie (MementoLe Prestige). Le problème est le suivant : les budgets dont il dispose étant désormais faramineux (entre autres grâce au succès de la trilogie Batman), le réalisateur se noie dans une multitude de concepts au détriment de la psychologie de ses personnages, devenus, depuis Inception"les mégaphones d’une pensée pseudo-philosophique et maladroite".

>>> Matt Damon explique les différences entre Seul sur Mars et Interstellar

Ainsi Interstellar "survole" de nombreux thèmes, tels les trous noirs, le voyage dans le temps, la 5e dimension, notre rapport à nous-même dans cette 5e dimension, la relativité, la survie, l’amour et enfin, un message "complètement vide" sur l’environnement. C’est vrai que dit comme ça, ça fait beaucoup.

Toujours selon Nerdwriter, le public suppose que le climax émotionnel se trouve dans la relation qu’entretient le personnage principal (Matthew McConaughey) avec sa fille. C’est une erreur : le réalisateur n’y accorde que 40 minutes d’histoire sur 2h49 de film. Par conséquent, on croit trouver refuge dans la démarche scientifique d’Interstellar. Encore une fois, c’est raté : "Nolan freine le spectateur en ne développant rien des trous noirs, de la théorie de la gravité et de la relativité, alors que c’est précisément ce qu’il attend".

Pour autant, la vidéo ne manque pas de saluer le talent visionnaire du réalisateur, n’hésitant pas à dire que passer à côté de son dernier long-métrage serait "une honte". L’auteur conclu simplement (ou pas) son développement sur cette déclaration : "Il est important de ne pas perdre de vue l’ensemble des valeurs qui font un bon film : un scénario tenace, une narration dont le défi ne consiste pas seulement à embrouiller le spectateur, des personnages dynamiques et profonds". Autrement dit, tout ce qu’Interstellar n’a pas ? 

>>> Les films de Christopher Nolan classés du pire au meilleur 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project