Paramount

La preuve, ce soir sur W9.

La neuvième chaîne boucle ce soir la diffusion de la saga Indiana Jones en proposant Le Royaume du crâne de Cristal. L'épisode mal-aimé de la franchise avait fait beaucoup parler de lui à sa sortie, et a notamment été critiqué pour les aspects invraisemblables de son scénario, à commencer par sa scène du frigo. Au début du film, le héros se retrouve dans une ville fantôme qui s'apprête à être ravagée par une bombe atomique. Comprenant que tout va bientôt sauter, il se cache dans un frigidaire et parvient à survivre aux radiations, ainsi qu'aux chocs multiples qui suivent la détonation, car l'objet s'envole dans les airs et est porté par le souffle de l'explosion. Au passage, l'appareil électroménager parvient même à dépasser une voiture qui roule à vive allure...

Quand Steven Spielberg jurait à Première qu’Indiana Jones 3 serait le dernier film de la saga

Une telle cascade serait-elle envisageable dans la réalité ? Une personne cachée dans un frigo aurait-elle pu survivre ? La web-série Reel Physics en 2013 s'est penchée sur la question, et la réponse est oui. Dans la vidéo ci-dessous, ses deux animateurs revenaient en détail sur la séquence en question et, à partir d'images d'archives et de mathématiques, tentaient de prouver que lors d'un tel choc, le frigo se serait bien envolé, et qu'il aurait été une bonne protection pour un homme. Ils calculaient notamment le poids de la cachette, celui d'Harrison Ford, la force de l'explosion, la pression qu'elle pourrait exercer sur l'appareil... Ils faisaient même une maquette du frigidaire !

"-C'est sûr, ce ne serait pas une situation confortable"
"-Mais Indy aurait survécu ?"
"-Théoriquement, oui".
"-Il aurait été secoué ?"
"-Ca, c'est sûr".
"-Et le frigo aurait pu dépasser la voiture grâce au souffle de l'explosion ?"
"-Pour le coup, non".

Indiana Jones 4 : il est toujours difficile de se hisser à la hauteur des espérances des fans (critique)

C'est le seul point qui ne parait pas crédible, d'après les recherches des deux blogueurs. Pour eux, même si le vent créé par l'explosion se serait déplacé extrêmement vite (il calculent 620 miles à l'heure, soit quasiment 1000 km/h), la masse du frigo et de l'homme caché à l'intérieur aurait été trop élevée pour s'envoler de la manière dont elle est montrée dans le film. Vous voilà convaincus ? Le duo s'amuse au passage du fait que plusieurs autres séquences du film de Steven Spielberg mériteraient une telle analyse scientifique, comme celle où Shia LaBeouf saute de liane en liane, poursuivi par "des singes numériques" ou "le fond même de l'intrigue, sur les extra-terrestres". Bande-annonce :