Disney

Le réalisateur explique son point de vue plein de sens.

Cela fait 14 ans qu’on les attend, cette fois c’est sûr, les Indestructibles sont de retour cet été.  Ils reviennent sans avoir pris une ride, un choix que Brad Bird a justifié dans une interview pour ScreenRant après que certains aient espéré voir Jack-Jack - alors bébé - être adolescent.

"On attend toujours des hommes qu’ils soient fort, du coup j’ai fait Bob avec sa super force. Les mères sont toujours en train de courir partout, et pour ça j’ai [Helen], élastique", commence le réalisateur. Il poursuit : "Les adolescents sont toujours sur la défensive et ne se sentent jamais en sécurité, c’est pour ça que Violet a le pouvoir de générer un champ de force autour d’elle et de devenir invisible. Les enfants de 10 ans, eux, sont de vraies boules d’énergie et les bébés sont les grands mystères de ce monde. Peut-être qu’ils ont des pouvoirs, peut-être qu’ils n’en ont pas - on ne sait pas. C’est ce que Jack-Jack était ; il était la personne la plus normale de la famille et puis à la fin des Indestructibles, on découvre que c’est un couteau Suisse de pouvoirs. Et c’est là que je me dis que les bébés ont des facultés d’apprentissage incroyables. Du coup tout cela change si vous faites vieillir les personnages, car certaines particularités changent avec l’âge, et je n’ai pas envie de voir un Jack-Jack qui va au collège, car ça ne m’intéresse pas."

Une explication qui a du sens et le mérite d’être clair.

Pour retrouver les Indestructibles 2 de Brad Bird, avec les voix Craig T. Nelson, Holly HunterSarah Vowell et Samuel L. Jackson, rendez-vous le 4 juillet au cinéma. 

Prochainement au Cinéma