Ils ont failli être dans Very Bad Trip : Jake Gyllenhaal, Paul Rudd, Lindsay Lohan…
Abaca/Warner Bros
Tout a commencé par un abandon de Jack Black
Abaca
Paul Rudd avait été approché pour le film
Abaca
Heather Graham n'était pas le premier choix du réalisateur
Warner Bros
Lindsay Lohan avait été en négociations pour le rôle de Jade
Abaca
Ed Helms a été le premier engagé
Warner Bros
Le rôle le plus difficile à caster était celui d'Alan
Warner Bros
Jake Gyllenhaal a failli le décrocher
Abaca
Thomas Haden Church aurait pu jouer le frère d'Alan
Abaca
Jonah Hill aussi
Abaca
Todd confirme qu'il voulait offrir un rôle à Mel Gibson
Abaca
Liam Neeson l'a remplacé... avant d'être coupé au montage
Abaca
Ils ont failli être dans Very Bad Trip : Jake Gyllenhaal, Paul Rudd, Lindsay Lohan…
Tout a commencé par un abandon de Jack Black
Paul Rudd avait été approché pour le film
Heather Graham n'était pas le premier choix du réalisateur
Lindsay Lohan avait été en négociations pour le rôle de Jade
Ed Helms a été le premier engagé
Le rôle le plus difficile à caster était celui d'Alan
Jake Gyllenhaal a failli le décrocher
Thomas Haden Church aurait pu jouer le frère d'Alan
Jonah Hill aussi
Todd confirme qu'il voulait offrir un rôle à Mel Gibson
Liam Neeson l'a remplacé... avant d'être coupé au montage

Ils ont failli être dans Very Bad Trip : Jake Gyllenhaal, Paul Rudd, Lindsay Lohan…

Tout a commencé par un abandon de Jack Black

Avant de signer pour Very Bad Trip, Todd Phillips était dans une mauvaise passe. Sa version de Starsky et Hutch avait été mal appréciée et il avait quitté Borat en plein tournage, pour cause de différends artistiques avec Sacha Baron Cohen. Il voulait filmer une comédie portée par Jack Black pour la Warner Bros, mais ce dernier a quitté le projet. Il a alors craqué pour l'histoire de What happens in Vegas, l'a présentée à Jeff Robinov en expliquant qu'il comptait faire des réécritures, mais qu'il aimait l'idée qu'un groupe d'amis se réveille dans une chambre d'hôtel dévastée, sans se souvenir de ce qui s'était passé durant la nuit. "Il n'y avait pas de Tyson, pas de bébé, pas de tigre", explique le réalisateur. "Pas de Mr Chow non plus, et mon rôle n'avait rien à voir, détaille Bradley. C'est Todd qui a inventé tout cela".

Paul Rudd avait été approché pour le film

Tout comme Jack Black, d'autres acteurs avaient été approchés pour le projet, mais ils ont dit non, à l'image de Paul Rudd, comédien phare des productions de Judd Apatow (40 ans toujours puceau, Présentateur vedette...) et actuel Ant-Man. Todd Phillips a commencé à chercher des personnalités moins célèbres, et accepté de baisser son cachet. Il a bien fait : en négociant un bonus sur les recettes, il a touché près de 70 millions de dollars, comme Very Bad Trip a cartonné (467 millions de dollars amassés dans le monde) ! Et les comédiens peu connus engagés (Bradley Cooper, Ed Helms, Justin Bartha et Zach Galifianakis) sont immédiatement devenus bankables.

Heather Graham n'était pas le premier choix du réalisateur

Au cours de l'interview croisée, Heather Graham avoue adorer son personnage, Jade, une strip-teaseuse au grand coeur. "En fait, elle est assez complexe. Même si elle est strip-teaseuse, elle s'avère complètement ingénue. Elle dégage énormément d'émotions. Elle rencontre Stu et tombe immédiatement amoureuse de lui."

Lindsay Lohan avait été en négociations pour le rôle de Jade

Le fait que Lindsay Lohan ne joue pas dans Very Bad Trip a fait couler beaucoup d'encre, mais le réalisateur profite de cette rencontre avec THR pour remettre les points sur les i. "Oui, j'ai bien rencontré Lindsay Lohan avant de caster Heather. Honnêtement, j'ai trouvé qu'elle était trop jeune pour le rôle. Les gens aiment l'attaquer sur ce sujet : 'Ah regardez comme elle s'est plantée, comment elle a dit non à Very Bad Trip sans se rendre compte que ça allait faire un carton.' Elle n'a pas décliné notre offre, au contraire. Elle a adoré le script, mais son âge posait problème"

Ed Helms a été le premier engagé

C'est Bradley Cooper qui le révèle. Quand il a été approché par Todd pour le rôle de Phil, celui de Stu était déjà casté. Mais Ed Helms a dû s'arranger avec Creg Daniels, car il était rattaché à The Office, et les tournages du film et de la série se chevauchaient. "C'était un vrai cauchemar. Je ne pouvais être sur le plateau de VBT que deux jours par semaine. Et c'était à moi de payer mes billets d'avion ! Je m'envolais vers 4h du matin, après avoir tourné les scènes de nuit, et je devais enchaîner avec la série... Mon cerveau tournait au Red Bull."

Le rôle le plus difficile à caster était celui d'Alan

"J'étais fan de Zach depuis longtemps, s'exclame Todd Phillips, mais il ne voulait pas venir me rencontrer". "C'est faux,écrit Galifianakis. J'étais au Canada et je suis venu pour une audition, mais pour moi c'était une perte de temps et d'argent, car je suis nul en auditions." "C'est vrai qu'il n'est pas bon dans cet exercice, s'amuse le réalisateur. Mais soyons honnêtes, la Warner voulait le voir avant de signer, car ils ne le connaissaient pas."

Jake Gyllenhaal a failli le décrocher

Le metteur en scène explique qu'il pensait d'abord offrir ce rôle à un comédien plus jeune que Zach Galifianakis et qu'il avait pensé à Jake Gyllenhaal.

Thomas Haden Church aurait pu jouer le frère d'Alan

"Je trouvais ça encore plus bizarre de montrer le frère d'Alan vivant toujours chez ses parents, explique le scénariste. Ca aurait amusé Todd d'engager Thomas Haden Church dans ce rôle, mais l'idée a été abandonnée."

Jonah Hill aussi

Et à Jonah Hill. Son idée était d'établir une relation en duo...

Todd confirme qu'il voulait offrir un rôle à Mel Gibson

Mais qu'une partie de l'équipe a refusé de jouer avec lui. "Les Very Bad Trip sont irrévérencieux. On ne s'excuse pas dans les films de mal se comporter. Je suis un énorme fan de Mel Gibson. En tant qu'acteur et que réalisateur. Sa vie était compliquée à ce moment-là, et je trouvais ça cool de lui offrir le rôle du tatoueur dans VBT2. Je l'ai rencontré, et il était d'accord pour le faire, mais je n'en avais pas parlé à l'équipe. Ce qui est une erreur, car on fonctionne comme une famille. Ce n'était même pas vraiment fixé avec la Warner, je m'étais motivé tout seul dans mon coin. Malheureusement, tout le monde ne trouvait pas cette idée cool..."

Liam Neeson l'a remplacé... avant d'être coupé au montage

Autre anecdote de casting étonnante : Todd a confirmé qu'il avait fait appel à Liam Neeson pour remplacer Mel Gibson dans la peau du tatoueur. Le comédien a tourné sa scène, mais le réalisateur a voulu ajouter des plans supplémentaires, et la star n'était plus libre. "Il tournait La colère des Titans à ce moment-là, alors j'ai appelé Nick Cassavetes en renfort."

A l'occasion de la rediffusion de Very Bad Trip, ce soir sur France 3, retour sur quelques anecdotes de casting.

Very Bad Trip a fait de Bradley Cooper, Zach Galifianakis et Ed Helms des stars, mais d'autres acteurs ont failli être embauchés à leur place... A l'occasion de la sortie de la conclusion de la trilogie délirante de Todd Phillips, Very Bad Trip 3, en mai 2013, The Hollywood Reporter avait réuni l'équipe du film. Pas seulement les comédiens principaux et le réalisateur, mais aussi Mike Tyson, Jeff Robinov (le patron de la Warner Bros, qui produit la saga), des seconds rôles (Heather Graham, Ken Jeong...) et même Greg Daniels, l'homme derrière la série The Office, car Ed Helms a dû surfer entre les deux tournages en 2008.

L'occasion de découvrir des tonnes de révélations. Notamment au niveau du casting. Si l'on savait que Mel Gibson avait été approché pour faire un caméo dans Very Bad Trip 2, qui se doutait que le déjanté Alan aurait dû être joué par Jake Gyllenhaal et que ce personnage aurait pu avoir un grand frère, joué par Thomas Haden Church ? On apprend aussi que le film s'est fait en partie grâce à Jack Black, qui a quitté un projet de comédie que Phillips devait mettre en scène et que Lindsay Lohan n'a jamais dit non au réalisateur pour le rôle de Jade, c'est Todd qui a préféré engager Heather, jugeant qu'elle était plus mure pour incarner la strip-teaseuse au grand coeur.
Vous voulez en savoir plus ? C'est ici, photos à l'appui.

Very Bad Trip est une open-barre de rire [critique]