20th Century FOX

Ne cherchez pas son visage, tendez plutôt l’oreille.

Guillermo Del Toro fait un caméo dans son propre film, La Forme de l’eau, lancé tête baissée dans la course aux Oscars. Mais le réalisateur n’est pas vraiment présent à l’écran : dans une interview à Vanity Fair, le monteur son Nathan Robitaille confie avoir utilisé la respiration de Del Toro pour fabriquer la « voix » de la créature.

La forme de l'eau : Divinement beau [Critique]

Après avoir utilisé des sons d’animaux (un cygne, des pigeons…) et sa propre voix, il s’est rapidement rendu compte que quelque chose manquait. Entendant sur le plateau la respiration rauque de Guillermo Del Toro, il a décidé de l’intégrer au mixage. « Il a vite été évident que la plus belle texture sonore venait de sa respiration. Donc j’ai commencé à la capter entre les prises et j’ai tout mélangé », explique Robitaille. Vanity Fair précise que l’on entend mieux la respiration du cinéaste quand la créature est plongée dans la baignoire.

Avant La Forme de l'eau, Guillermo Del Toro retrace sa carrière

La Forme de l’eau est actuellement dans les salles françaises et a été nommé treize fois aux Oscars. Le long-métrage est notamment en lice pour le prix du meilleur film.

Michael Shannon (La Forme de l’eau) : « L’été dernier, j’ai failli craquer »

Prochainement au Cinéma