Netflix

L'actrice a eu de grosses surprises en découvrant le résultat sur Netflix.

Netflix a créé l’événement lors du dernier Super Bowl en dévoilant la bande-annonce du troisième volet de la "saga" Cloverfield. Un épisode qui n’est pas vraiment une "suite" du film de Matt Reeves sorti en 2008, ni de 10 Cloverfield Lane, de Dan Trachtenberg, il y a deux ans, mais partage quelques éléments communs avec eux. Les liens sont d’ailleurs parfois obscurs entre les intrigues, et cela a pu déstabiliser le public. Une fois la surprise passée, l’accueil critique a été plutôt négatif…

The Cloverfield Paradox : comment le film de Netflix se rattache aux autres Cloverfield ?

Il s’avère que le film de Julius Onah était à la base un "stand alone movie", un long métrage ne faisant pas partie d’une franchise, qui a été rattaché à Cloverfield après coup par le producteur J. J. Abrams et son équipe. La Paramount a ensuite revendu le film fini à Netflix, qui a profité du Super Bowl pour s’offrir un énorme coup de pub.

Gugu Mbatha-Raw, l’actrice qui incarne l’héroïne de film se déroulant à bord d'une station spatiale internationale, reconnaît auprès de The Playlist qu’elle a elle-même été surprise en voyant le résultat. On comprend au fil de l’entretien qu’elle n’avait pas signé pour le projet final et qu’elle ne savait pas à quoi s’attendre. Et qu’elle ne savait pas vraiment comment parler de cette expérience, ayant à la fois peur de spoiler et de dire des inepties, tant le film a évolué au cours de sa création. "Pour moi, c’était 'Space Movie', car il s’est appelé pendant longtemps God Particle, et du jour au lendemain, il n’avait plus de titre. Je devais bien lui donner un nom. J’ai découvert son vrai titre seulement une semaine avant qu’il soit lancé sur Netflix. Avant cela, je l’ai surnommé 'Space Movie' pendant un an. Je trouvais ça plus sûr. (…) Non (je ne savais pas que je tournais dans un film Cloverfield). Ça été un processus, on a découvert ça petit à petit. Ça s’est fait par étape. J’avais signé pour un film de SF intitulé God Particle qui développait un certain personnage. Je crois qu’ils ont pensé que ça ferait un film Cloverfield intéressant durant la phase de post-production. Mais ça n’était venu à l’esprit de personne pendant le tournage."

Attention, spoilers à suivre sur la fin de The Cloverfield Paradox !
Le journaliste lui demande alors si elle reviendra dans une suite, sachant que J. J. Abrams a déjà teasé la sortie prochaine d’Overlord, un film de guerre, puis qu’il pense produire d’autres projets liés à la saga. Comme son personnage survit à la fin du film, Gugu Mbatha-Raw sera-t-elle de la partie ? "Comment vous dire ? Il y a eu tellement de changements, ce projet a tellement évolué. Même moi, j’ai eu des surprises en voyant le résultat. (…) Donc non, je ne serai pas dans la suite. Ou en tout cas, je ne suis pas au courant. Mais je sais qu’ils ont tourné un autre Cloverfield. Le jour J, c’était une vraie surprise. (…) C’était une première de proposer un tel lancement pour une plateforme. Personne n’avait jamais fait ça, on ne savait pas du tout à quoi s’attendre, donc j’ai dû m’arrêter un instant pour y réfléchir. Je me disais : ‘Oh mon Dieu, on y est, c’est en train d’arriver.’ En tant qu’acteur, on a du pouvoir sur certaines choses. On peut contrôler nos performances, et aussi ce qu’on dit en interview, mais il y a tellement de choses qui nous échappent pendant la distribution et une fois le film sorti. Parfois, il faut juste rester calme et attendre les réactions."

Cloverfield 4 sortira au cinéma, et le 5 est déjà en cours (avec Daisy Ridley ?)

Gugu Mbatha-Raw reviendra mi-mars dans Un raccourci dans le temps, un autre film de SF réalisé pour Disney par Ava DuVernay (Selma).