DR

En 2007, le Wall Street Journal faisait paraître un des premiers articles sur les effets inattendus de l'addiction aux mondes virtuels. Il racontait comment une femme de Phoenix, Arizona, avait décidé de ne plus adresser la parole à son mari lorsqu'elle avait découvert qu'il avait épousé un avatar sur Second Life. La situation ayant dégénéré quand l'époux s'est de plus en plus muré dans sa « vie » sur le jeu. Cette histoire était un sujet rêvé pour un film de studio. L'article a donc été acheté par Gore Verbinski, le réalisateur des Pirates des Caraïbes, qui a commandé un scénario à Steven Knight, l'auteur des Promesses de l'ombre.