Gérard Depardieu bientôt en Staline ?

depardieu.jpg

Gégé pourrait jouer le petit père des peuples devant la caméra de Fanny Ardant.

Gérard Depardieu en Joseph Staline : plus de deux ans après avoir obtenu son passeport russe de la part de Poutine, grand admirateur du dictateur, la nouvelle serait rigolote. D'après une source peu claire (mais reprise par The Hollywood Reporter), notre Gégé national serait prêt à se laisser coller la moustache de Staline dans une adaptation -qui serait le troisième film réalisé par Fanny Ardant- du roman de Jean-Daniel Baltassat Le Divan de Staline, paru en 2013.

Le Divan de Staline est situé en 1950, pendant les vacances du dictateur, et consacré à sa rencontre avec un peintre qui veut faire un portrait grandiose de lui. Staline (qui devait mourir en 1953) va lui raconter sa vie, ses amours, ses haines et ses crimes. Un léger parfum de déjà vu flotte sur ce projet : en 2010, André Dussollier jouait déjà un Staline au bord de la mort avec force maquillage dans Une exécution ordinaire de Marc Dugain d'après son roman. Où le dictateur revoyait sa vie passée -en français dans le dialogue of course- auprès d'une guérisseuse urologue (Marina Hands). Il faut croire que le chevet de Staline inspire le plumitif, et permet de faire une réflexion sur la barbarie à peu de frais (une datcha, une pipe, une moustache et c'est parti). Un film sur l'ascension de Staline au pouvoir ou ses crimes au sommet serait plus riche d'enseignements mais surtout beaucoup plus cher à tourner, tovaritchi.

dussollier.jpg

Comme à son habitude, le camarade Depardieu enchaîne les tournages : on le retrouvera dans Saint-Amour de Benoît Delépine et Gustave Kervern face à Benoît Poelvoorde le 2 mars 2016, et le même mois dans la mini-série en six épisodes Marseille de Florent-Emilio Siri qui sera disponible sur Netflix.

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues