George Lucas : "J'ai vendu Star Wars à des marchands d'esclaves"

George Lucas trouve Star Wars : le Réveil de la Force trop rétro

Le créateur de la saga revient avec désarroi sur la vente de Star Wars à Disney et critique la direction prise par Le réveil de la Force.

 

"Ce sont mes enfants. Je les aime, je les ai créés. Et je les ai vendus à ces esclavagistes blancs qui s'emparent de ces choses et...". La phrase est dite sur le ton de la plaisanterie mais ça ne suffira pas à atténuer la violence des mots. Quand George Lucas sort de son silence, ça fait mal. On sait son amertume d'avoir abandonné son "bébé" suite à la revente de LucasFilms en 2012, et on connaît sa relation fusionnelle, conflictuelle, destructrice à sa saga. Mais cette interview accordée au journaliste américain Charlie Rose risque de déclencher la guerre.

George Lucas et Star Wars 7 : un nouveau divorce

Lucas revient en effet dans des termes très forts sur la revente du studio qui trahissent sa déception évidente quant à la tournure des événements, alors que le dernier-né de la saga, Le Réveil de la Force, bat tous les records au box-office.

"Ils ont décidé de ne pas suivre mes histoires [le synopsis d'une nouvelle trilogie proposé par Lucas au moment du rachat de LucasFilms]. Ils n'avaient pas très envie que je sois impliqué. Et de mon côté, je me suis dit que si je m'impliquais là-dedans, ça allait poser des problèmes, parce qu'ils n'allaient pas faire ce que j'avais envie de faire. […} C'est une règle simple de l'existence : quand on rompt avec quelqu'un, la première règle, c'est de ne pas appeler. On ne se rend pas elle pour savoir ce qu'elle fait. Il faut se dire que c'est de l'histoire ancienne et qu'on va de l'avant désormais. Parce que dès qu'on se replonge dedans, on rouvre une blessure. Il faut mettre tout ça derrière soi et c'est très, très, très difficile à faire".

Star Wars 7 est déjà en tête du box-office français 2015

Et s'il y a quelques jours, Kathleen Kennedy assurait dans une interview que Lucas avait vu et adoré Le Réveil de la Force, le cinéaste s'inscrit en faux : "Ils voulaient faire un film rétro. Je n'aime pas ça. J'ai travaillé très dur pour rendre chaque film complètement différent, pour que les planètes soient complètement différentes, pour que les vaisseaux soient complètement différents, pour que tout ait l'air nouveau".

On attend la réponse (s'il y en a une) de Disney à ces déclarations fracassantes.

La bande-annonce de Star Wars : le Réveil de la Force :

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues