DR

Le prochain film de Xavier Dolan s'offre un casting luxueux et une mise en scène minimaliste.

Depuis le triomphe de Mommy (grand prix du Jury à Cannes en 2014), l'imprévisible Xavier Dolan est attendu avec de plus en plus de fébrilité. Juste la fin du monde, son dernier long-métrage, sera présenté en compétition sur la Croisette et s'annonce comme l'un des moments forts du festival. Cette adaptation de la pièce de théâtre de Jean-Luc Lagarce réuni en effet un casting français prestigieux composé de Vincent Cassel, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Gaspard Ulliel et Nathalie Baye. Ce drame en huis clos raconte l'histoire de Louis, un jeune auteur qui revient voir sa famille après 12 années d'absence afin d'annoncer sa mort prochaine et inévitable. Son retour bouleverse ses proches et génère des conflits.

Quand la page Facebook de Xavier Dolan critique l'affiche du film de Xavier Dolan

Ces premiers extraits dans lequels Gaspard Ulliel se dispute avec Vincent Cassel et Léa Seydoux ou partage un moment tendre avec Nathalie Baye laissent présager un film particulièrement sobre et minimaliste. Pour la première fois de sa carrière, Xavier Dolan semble avoir délaissé ses fulgurances plastiques pour se concentrer principalement sur le jeu de ses acteurs haut-de-gamme. Exercice de style ou chef-d'oeuvre annoncé ? Il est trop tôt pour le dire. Ce qui est sûr, c'est  que le jeune réalisateur québecquois s'est mis en danger et pourrait bien nous surpendre une fois encore. Juste la fin du monde sortira le 21 septembre dans nos salles.

Festival de Cannes 2016 : découvrez la sélection officielle