François Ozon : « Marine Vacth est très forte pour se regarder faire l'amour »

François Ozon : « Marine Vacth est très forte pour se regarder faire l'amour »

« Marine est très forte pour se regarder faire l'amour »L'héroïne de Jeune & Jolie est une lycéenne qui se prostitue d'abord par défi puis semble-t-il par plaisir. Evidemment, les questions de la conférence de presse cannoise tournaient principalement autour de ce personnage, incarné par Marine Vacth. « Marine est mannequin. Elle est très forte pour se regarder faire l'amour » déclare d'elle le réalisateur François Ozon, sa découverte ayant dû tourner une scène nue face à des miroirs. A 23 ans, la nouvelle venue dans le monde fantastique d'Ozon est effectivement désormais biclassée mannequin / actrice, mais elle avoue avoir « du mal avec les statuts. Même actrice ou comédienne, je sais pas trop que ça veut dire. » Et la conférence de presse lui semble une épreuve, et quand on lui pose une question, elle réfléchit de longues secondes avant de répondre - elle lève les yeux au ciel, soupire longuement. Ozon, après avoir admis « je veux bien être son Pygmalion », raconte à sa place le screen test de Vacth : « dès que j'ai trouvé Marine, on a tourné une scène entre elle et Géraldine Pailhas pour voir s'il y avait bien une alchimie, une ressemblance. Que l'écart d'âge visible était crédible. »« Je regrette le Minitel »« Je voulais montrer que la première fois, en amour, ce n'est souvent pas idéal », résume Ozon. « Surtout dans le film, le premier mec de l'héroïne est allemand (rires). Il était anglais dans le scénario. Il est devenu allemand à cause du comédien qui l'interprète. En fait, je sais pas pas quelle réputation ont les Allemands en amour » avoue François qui aime bien taquiner la presse. Ensuite, l'acteur Frédéric Pierrot (qui joue le père de Marine) se fait lyrique et il parle par citations. « L'inquiétude remplit entièrement un homme... J'ai beaucoup travaillé sur cette phrase. » Et de finir en tempêtant : « On n'accepte plus la rupture ! il faut accepter la rupture. Enfin, bref, les saisons passent. » C'est après tout le but du film : raconter comment passent les saisons de la sexualité d'une ado ordinaire à l'âge d'Internet - même si le réalisateur se défend de tout message à charge. « Les dangers d'Internet ? J'ai rencontré des flics des mineurs pour me renseigner sur le film, sans aller plus loin... Quand j'étais ado, il y avait le Minitel, et déjà il se passait des choses. Remarque, c'était plus simple, on s'envoyait des dessins entre correspondants. Je regrette le Minitel. » (rires)Teaser de Jeune & Jolie, en salles le 21 août prochain : Review - Jeune & Jolie : histoire clinique de l'éveil du désir


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

A lire aussi sur Première

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone