Cannes 2019 : Elton John et Taron Egerton chantent Rocketman en duo
Abaca

Le site américain Deadline vient de dévoiler une grille de tarifications allant de 1950 à 13 500 dollars pour des invitations mises en vente par un réseau parallèle. Un marché noir au sein du Festival qui serait en pleine expansion selon le média américain.

Combien coûte une soirée non loin de Leonardo DiCaprio ? Et assister à la cérémonie d’ouverture du Festival, ça coûte un bras non ? Il semblerait qu’une économie souterraine se soit développée au Festival de Cannes. C’est ce que révèle le site américain Deadline à l’aide d’une mystérieuse grille de tarifs exposant différents événements des festivités.

La grille tarifaire des invitations cannoises publiée par Deadline
Deadline

Les prix varient en fonction des événements et du taux de glamour. Pour en citer quelques-uns pêle-mêle : Une place orchestre pour la cérémonie d’ouverture vous coûtera 5500 $. Rajoutez 500 $ et vous pourrez, théoriquement, assister à la projection de Rocketman avant d’aller buller en after avec Elton John. La palme revenant à la soirée de la Fondation américaine pour la recherche contre le sida, l’AmfAR, dans la villa de Leonardo DiCaprio pour un dîner en la présence de Quentin Tarantino : 13 500 $.

On ne connaît que très peu d’informations concernant la source qui a transmis cette grille tarifaire. Deadline parle d’un expéditeur inconnu sur la messagerie instantanée gratuite WhatsApp alors que, de son côté, ScreenDaily affirme qu’une société nommée "VIP Concierge"  peut également dégoter sur demande des places pour des soirées prestiges. Pour la modique somme de 7500 $.

Dans cette nébuleuse économie parallèle, il est difficile de distinguer le vrai du faux, de savoir comment ce réseau dans l’ombre se procure les tickets. Deadline affirme également qu’avoir une invitation ne permet pas forcément de pouvoir pénétrer dans le sacro-saint des soirées cannoises, l’identité des invités étant le plus généralement contrôlé à l’entrée.

Le média a visiblement pu parler avec un représentant du festival, anonyme là-aussi, qui a confirmé l’existence de ce marché noir et la vente illégale de tickets. "Nous sommes clairement au courant de ces sociétés qui offrent leurs services. Nous avons l’exemple cette année d’un site web russe que nous poursuivons en justice pour son interdiction."

L’organisation du Festival prévient qu’il pourrait s’agir "d’escroquerie sans véritable invitation à la clef" lors de la conclusion de la vente. A vos risques et péril donc, et ceux de votre portefeuille.