EuropaCorp se sépare de son directeur général délégué

EuropaCorp se sépare de son directeur général délégué

Edouard de Vésinne est licencié, alors que Valérian peine à se rembourser au box-office mondial.

EuropaCorp annonce le départ d’Edouard de Vésinne. Le directeur général délégué de l’entreprise de Luc Besson, en poste depuis avril 2016, se consacrera à présent pleinement à sa société Incognita, qu'il a fondée avec Thomas Anargyros, et grâce à laquelle il a soutenu entre autres Père fils thérapie et Et les mistrals gagnants, mais dont les activités "n’était plus compatibles" avec sa fonction chez EuropaCorp, stipule le communiqué. Les deux boîtes poursuivront cependant leurs partenariats et celle de Besson aura "un droit de priorité sur les prochains projets télévisuels d'Incognita".

Luc Besson : "la chronologie des médias doit éclater"

Cela n'est pas mentionné dans le communiqué, mais ce départ est annoncé après l’échec de plusieurs production d’EuropaCorp aux Etats-Unis, dont le film français le plus cher de l'histoire, Valérian, qui a rapporté moins de 40 millions de dollars là-bas pour un budget de plus de 170 millions. Le space opera s’est rattrapé à l’étranger, démarrant par exemple bien en Chine et attirant plus de 3,6 millions de spectateurs en France, ce qui fait qu’il atteint aujourd’hui 172 millions de billets verts amassés dans le monde. Sur l'année 2016/2017, EuropaCorp essuie une perte de 120 millions d'euros.

Luc Besson : "Il n’y a pas vraiment de risque financier sur Valérian"

Edouard de Vésine produit également CoeXister, de Fabrice Eboué, qui sortira le 11 octobre au cinéma. Bande-annonce : 

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre