DR

« McDonald’s peut devenir la nouvelle Eglise américaine, mais pour cela, il faut qu’on ouvre le dimanche, les gars ».

Michael Keaton va-t-il décrocher l’Oscar grâce à McDonald’s ? C’est la question que tout le monde se posait l’an dernier quand, quelques semaines après la cérémonie où l’acteur n’a pas reçu le fameux prix pour Birdman, la Weinstein Company a acheté les droits de distribution de The Founder, un biopic de John Lee Hancock (The Blind Side) relatant la création de la chaîne de fast food. Elle ne fut pas de tout repos, comme le détaille son synopsis :

« Ecrit par Robert Siegel (The Wrestler), The Founder racontera l’histoire vraie de Ray Kroc (Michael Keaton), un vendeur de l’Illinois qui a rencontré Mac et Dick McDonald, deux frères qui tenaient un restaurant de burgers dans le sud de la Californie dans les années 1950. Impressionné par leur conception du fast food, Kroc a immédiatement vu le potentiel de l’entreprise, qu’il rêvait de transformer en franchise. Il s’est arrangé pour faire de cette compagnie un empire, mais son ascension s'est faite au détriment des deux frères qui en étaient à l'origine. »

 

DR

Après une affiche teaser reprenant le fameux logo de « McDo », la bande-annonce de The Founder vient de tomber et elle présente en effet le projet comme « un film à Oscars » : portrait d’un entrepreneur ambitieux, comme The Social Network ou Steve Jobs (à l’image du cocréateur d’Apple, le personnage joué par Keaton est certain que son idée est « révolutionnaire »), critique du système (« Le business, c’est la guerre ! »), ton provocateur (« McDonald’s peut devenir la nouvelle Eglise américaine, assure-t-il. Mais pour cela, il faut qu’on ouvre le dimanche, les gars » et casting parfait (Nick Offerman, Linda Cardellini, Laura Dern, BJ NovakJohn Caroll Lynch...). Le résultat sera prêt (à être servi) en août aux Etats-Unis. Et en France ?

Prochainement au Cinéma