StudioCanal

La fin de la simple machine à tuer ?

Pour son reboot (mais pas vraiment) de Terminator réalisé par Tim Miller, James Cameron semble vouloir regarder la franchise de façon différente, plus en lien avec notre époque et l’évolution de la technologie. Dernièrement, lors d’une rencontre avec la presse américaine pour la sortie de sa série documentaire James Cameron’s Story of Science Fiction, il confiait : « Les films Terminator parlent d’intelligence artificielle. Mais notre regard est différent de celui que j’avais en écrivant la première histoire en 1982. C’était le classique : ‘la technologie est mauvaise, les ordinateurs intelligents aussi’. De nos jours, le point de vue doit être plus nuancé. Donc on est plus sur ‘les ordinateurs intelligents, c’est mauvais… MAIS…’ ».

Terminator 6 a trouvé son nouveau robot tueur

Voilà qui fait écho aux récentes déclarations de Tim Miller, qui expliquait être particulièrement préoccupé par un programme défaillant, plus que par une entité qui choisirait d'anéantir l'humanité. "Par exemple, si vous inventez un programme dont le but est de traquer et de détruire le cancer, si vous ne faites pas attention, il pourrait liquider l'humanité, parce que sommes une source de cancer". Une piste de scénario ?

 

Terminator 6 sortira le 22 novembre 2019 aux États-Unis.

Prochainement au Cinéma