Don's Plum : le film que Leonardo DiCaprio essaie de cacher depuis 20 ans

Don's Plum : le film que Leonardo DiCaprio essaie de cacher depuis 20 ans

Leo vient une nouvelle fois d’interdire la diffusion de ce film indépendant tourné en 1996 avec son ami Tobey Maguire.

28/01 17:45

En 1996, soit avant de tourner dans Roméo + Juliette et Titanic, Leonardo DiCaprio participait au film indépendant Don’s Plum avec Tobey Maguire, Jenny Lewis, Amber Benson, Kevin Connolly ou encore Jeremy Sisto. Son concept ? Filmer un groupe de jeunes du milieu des années 1990 de la manière la plus réaliste possible. Mis en scène en noir et blanc, le projet n’avait pas besoin d’un gros budget, et il a demandé seulement entre un et trois jours de tournage aux acteurs, principalement en impro, sous la direction du comédien R. D. Robb (vu dans Matilda, entre autres, mais il n’a plus jamais rien réalisé). Don’s Plum aurait logiquement dû profiter de la "Leo mania" entre 1997 et 1998, au moment où DiCaprio est devenu une star du jour au lendemain grâce à Titanic, mais il n’est pourtant jamais arrivé sur les écrans américains.

Course à l'Oscar : Leonardo DiCaprio n'est "pas nerveux"

Vingt ans après, l’un de ses créateurs, Dale Wheatley, a mis en ligne le film gratuitement sur son site internet. Il a cependant été rapidement retiré à la demande de DiCaprio et Maguire. Pourquoi Don’s Plum est-il ainsi systématiquement "caché" par ses stars ? Rembobinons.

 

Don's Plum

Pussy Posse : l'histoire secrète du club très fermé de Leonardo DiCaprio

Dale Wheatley a justifié la mise en ligne du film sur son propre site au sein d’une longue lettre ouverte où il explique que les deux comédiens ont cherché à faire interdire Don’s Plum dès 1998 et qu’"il est aujourd’hui encore censuré aux Etats-Unis et au Canada". Il a pu être montré en 2001 au festival de Berlin, mais sa suppression récente du site prouve bien que 20 ans après, Leo et Tobey n’ont toujours aucune envie qu’il soit diffusé. Son scénariste, qui présente Don’s Plum comme "le projet d’une vie", jure que le duo l’a "bloqué" pour de mauvaises raisons. Les acteurs ont porté plainte en 1998 pour "manipulation", justifiant qu’ils avaient signé pour un court-métrage, "un exercice d’impro tourné entre amis" par la suite transformé en long sans leur accord. Dale Wheatley jure que c’est faux, que Tobey était au courant dès le départ qu’il ne s’agirait pas d’un court, et que Leo ne s’intéressait pas vraiment à sa durée au moment de le tourner (il laisse également entendre qu'il s'y impliquait globalement peu, partant à New York à peine ses scènes mises en boîte). Il les accuse à son tour d’avoir pris la grosse tête, écrivant par exemple à l’attention de DiCaprio :

"Cette lettre ouverte parle de bien plus que d’un film. Elle traite de censure, d’intimidation et d’abus de pouvoir. Toi et Tobey Maguire, vous avez craché sur le cinéma indépendant, sur cette communauté qui vous a aidé à arriver au niveau où vous êtes aujourd’hui. Non, tu n’es pas plus grand que l’art, Leo. Tu n’es pas plus grand que les films dans lesquels tu joues".

Invitant les internautes à défendre son film avec le hashtag #freedonsplum, il détaille ensuite avec obstination les rebondissements de l’affaire, démontant les arguments avancés par les deux acteurs dans la presse, principalement à partir d’interviews données avant qu’ils soient devenus célèbres.

Toute la filmographie de Leonardo DiCaprio en un gif

Qui dit vrai ? Difficile de trancher pour la justice, puisqu’officiellement, les intéressés ne s’adressent plus la parole depuis 1998. Les fans des deux acteurs, eux, se demandent surtout si le film est aussi honteux que le laisse entendre ce blocage. Impossible de se faire une idée sans pouvoir regarder le résultat. Sans compter qu'il existe peu de critiques du film. La plus virulente, postée sur SA Currente, accuse le duo de multiplier les blagues misogynes et homophobes. L'auteur suppose que Tobey Maguire et Leonardo DiCaprio s'opposent aujourd’hui encore à sa diffusion par peur qu'il nuise à leur image :

 "Peu importe de quoi ils parlent au cours de ces 80 minutes de dialogue, ils balancent vanne sur vanne, sans que ce soit amusant ou divertissant. Sous leur comportement enfantin et leurs attitudes de macho, on sent que ce sont des êtres humains effrayés, des adolescents qui veulent désespérément devenir adultes mais qui ne parviennent pas à se canaliser, à se montrer matures".

D'autres, à l’image de The Guardian, ne comprennent pas pourquoi le duo tient tant à censurer ce film : 

"Don’s Plum montre à quel point DiCaprio est talentueux, à quel point son aisance devant une caméra est innée".

Vingt ans après son tournage, Don's Plum est donc toujours invisible en Amérique du Nord. Il existe en revanche des copies allemandes et espagnoles du film, et quelques extraits sont visibles sur le web, comme celui-ci par exemple, où Leo demande à Tobey et à Jeremy de se réconcilier, avant de faire un check plutôt compliqué à ce dernier : 

 

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues