DR

Ce soir, Isabelle Huppert racontera son tournage hors normes sur TCM, avant le film.
 

Michael Cimino est mort ce week-end. La chaîne TCM lui rend hommage en chamboulant son programme télé. Ce soir, elle diffusera La Porte du paradis, son long-métrage sorti en 1980, qu’il a retravaillé en 2013. C’est cette nouvelle version qui sera proposée. Tant mieux, car c’est le réalisateur en personne qui avait chapeauté sa restauration, comme il l’expliquait avec nostalgie à Première :

« Cette restauration m’a demandé énormément de travail. J’ai passé neuf mois dessus. Et avant cela, Joann Carelli, ma productrice, et Peter Becker, de chez Criterion (éditeur américain de DVD et blu-ray de prestige, qui a ressorti le film aux Etats-Unis en 2012) avaient consacré dix ans à récupérer les droits et à rechercher le négatif du film. A cause des nombreux soucis financiers de la MGM, le matériel originel s’était retrouvé éparpillé aux quatre coins du pays. Joann et Peter avaient entrepris ces démarches sans m’avertir, c’était leur secret. Au bout de dix ans, ils sont venus me demander de superviser cette restauration. Et j’ai dit non.

Pourquoi ?
Parce que je n’en avais aucune envie ! Mais ils ont insisté, et insisté, et insisté encore, et j’ai fini par céder. La restauration a eu lieu aux studios Sony, à Culver City. Je ne sais pas si vous savez, mais les studios Sony sont les anciens studios de la MGM. Ce qui signifie que j’ai restauré La Porte du Paradisà l’endroit même où j’avais conçu le film. De ma fenêtre, je voyais le Clark Gable Building, le bâtiment où j’avais mes bureaux à l’époque de Voyage au bout de l’enfer, La Porte du Paradis, L’Année du dragon… J’ai passé une bonne partie de ma vie là-bas. C’est à cet endroit précis que, il y a plus de trente ans, je faisais défiler les chevaux qui allaient tirer la calèche d’Isabelle Huppert dans le film. C’était très émouvant. Un sentiment étrange mais merveilleux. Comme revisiter son enfance… »

Lire la suite de sa longue interview ici 

 

Isabelle Huppert, qui donnait la réplique à Christopher Walken et Kris Kristofferson dans La porte du Paradis, reviendra sur sa fabrication particulièrement mouvementée à 20h30, puis le western sera diffusé dès 21h. Synopsis : « En 1870, une nouvelle promotion de Harvard célèbre avec faste et panache la promesse d’un avenir radieux. Vingt ans plus tard dans le Wyoming, les chemins de deux de ses meneurs se croisent à nouveau. Désormais shérif du comté de Johnson, James Averill voit son autorité contestée par l’association des éleveurs de bétail, dont fait partie son ancien ami Billy, devenu un homme cynique et lâche. L’association stigmatise les immigrants européens venus en nombre s’installer sur ces terres vierges. Appuyés en secret par le gouvernement fédéral, les éleveurs ont établi une liste noire d’immigrants à abattre pour l’exemple. Esseulé, le shérif Averill se dresse contre ce massacre programmé, mettant en danger sa propre vie ainsi que celle de la femme qu’il aime, une prostituée étrangère nommée Ella… »

Bande-annonce :

Lire aussi : L'Année du Dragon, le dernier chef d'oeuvre de Michael Cimino