David Lynch aussi déprimé par le cinéma que Steven Spielberg

26/06/2013 - 16h11
  • Partager sur :
  • 2
© DR

Le réalisateur s’est confié sur l’industrie, et on n’est visiblement pas près de le revoir réaliser un film...

A l’instar du duo Steven Spielberg / George Lucas qui prédit la fin du cinéma, David Lynch s'est livré à une remise en question de l'industrie du cinéma. Si les deux papes du blockbuster des années 1980 prédisent « une grosse explosion » du système et dénoncent ce que sont devenus les blockbusters d’aujourd’hui, le réalisateur d’Elephant Man souligne lui que « le tableau est très déprimant » dans un entretien avec The Independent.

Sans évoquer directement l’implosion du système hollywoodien, Lynch se désole de l’orientation que prend le marché : « pour le cinéma alternatif - toute sorte de cinéma qui sort de l'ordinaire - vous avez peu de chance d'obtenir une place dans les cinémas et des gens qui viennent voir votre film. Même si j'avais une grande idée, le monde est très différent aujourd'hui » dit-il.

Éloigné des écrans depuis 2006 et Inland Empire, le réalisateur de Mulholland Drive s’est depuis consacré à la musique devant la mutation touchant le cinéma : « Malheureusement, mes idées ne sont pas ce qu'on peut appeler commerciales et l'argent mène la barque ces derniers temps. Donc je ne sais pas de quoi mon futur sera fait. Je n'ai pas la moindre idée de ce que je pourrai faire dans le monde du cinéma » constate le metteur en scène.

Dégouté par un système où l’argent est roi, le cinéaste ne semble pas prêt à re-tourner de si tôt. L’artiste aux multiples casquettes est également consterné par les conditions de visionnage des films d’aujourd’hui. « Si vous avez la chance de pouvoir pénétrer dans un autre monde, vous avez besoin d’un grand écran dans une pièce sombre avec du son de bonne qualité. C’est une expérience spirituelle, magique. Si vous regardez le même film sur un petit écran d’ordinateur avec du mauvais son – c’est ainsi que les gens regardent les films aujourd’hui – c’est une honte » s’emporte-t-il.

Seule lueur d’espoir pour lui (comme Spielby et Lucas) : la télévision. « J’aime l’idée d’une histoire qui se développe. Et la télévision est plus intéressante que le cinéma désormais. C’est comme si le cinéma d’art et d’essai était passé sur le câble » explique-t-il. Pas étonnant lorsqu’on sait qu’il était l’un des deux créateurs, avec Mark Frost, de la série à succès Twin Peaks dans les années 1990. Si le cinéma ne trouve plus grâce à ses yeux, David Lynch envisagerait-il un retour sur le petit écran ? Mystère pour le moment.

  • 2
Prochainement au cinéma
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
C'est vraiment consternant ! David Lynch est un très grand réalisateur. Il a raison ; c'est honteux la condition de voir et de faire des films aujourd'hui ! Gilles.
  • 0
  • 0
Anonyme | le 16/09/2013 à 23h19 | Signaler un abus
Votre réponse...
Moi aussi je pense que le cinéma va mal ...
  • 0
  • 0
Anonyme | le 29/06/2013 à 00h20 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé