X-Men Dark Phoenix
20th Century Fox

La disparition d’un membre important des X-Men est au cœur de la promotion du blockbuster.

Attention, spoilers ! Si vous ne voulez rien savoir de l’intrigue de X-Men Dark Phoenix, mieux vaut ne pas lire la suite, ni regarder la dernière bande-annonce, dévoilée hier par la 20th Century Fox.

Un mort important dans X-Men : Dark Phoenix ?

La vidéo tease en effet la disparition de Mystique, personnage clé de la saga qui est incarnée par Jennifer Lawrence depuis Le Commencement, en 2011. Entertainment Weekly a demandé au réalisateur Simon Kinberg pourquoi il avait pris la décision de montrer un tel événement dès la promotion du film.

"L’idée, c’était de faire comprendre immédiatement que ce film ne sera pas comme les autres X-Men. Il se passera des choses choquantes, très intenses et dramatiques. (…) Il y aura des conséquences. Le plus important, c’était de montrer comment Jean/Dark Phoenix (jouée par Sophie Turner) est en train de devenir une menace pour tout le monde, dont les X-Men. J’ai ressenti toutes sortes d’émotions en imaginant ça. J’étais évidemment triste (de tuer Mystique), car je suis ami avec Jen et je l’adore en tant qu’actrice. En même temps, je me disais que ce serait la chose la plus forte et dramatique à faire. Parfois, il faut prendre ce genre de décisions difficiles car ça sert l’histoire. En l’occurrence, l’important ici c’est de bien montrer comment Jean perd le contrôle en devenant l’être le plus puissant du monde. Pour que ce soit dramatique, il faut qu’il y ait une véritable perte, de la douleur, une vraie la menace… Je ne voulais pas qu’elle se mette à faire exploser un immeuble rempli d’anonymes. Il fallait que ce soit personnel pour les mutants, que ça fracture encore plus les relations entre les X-Men. Mystique, c’est quelqu’un qui est au cœur de cet univers, et qui fait notamment partie du monde de Magneto. Sa mort aura un impact sur tout le monde."

Au cours de la même interview, le réalisateur revient sur le fait qu’il était également important que cela se passe chez Jean Grey, et que ce soit lié à son enfance : "Revenir à la maison, ça apportait beaucoup plus d’émotion. En écrivant, je n’en avais pas vraiment conscience, mais ça m’a frappé plus tard en préparant le film." Il jure qu’il ne cherchait pas à relier cette histoire à celle de l’héroïne dans X-Men 3 : alors incarnée par Famke Jansen, elle devenait déjà surpuissante et massacrait plusieurs mutants phares de la saga, comme le professeur X (Patrick Stewart). "Il y aura d’autres pertes majeures dans Dark Phoenix", assure-t-il pourtant au magazine.

X-Men Dark Phoenix sortira le 5 juin au cinéma.

X-Men - Le Commencement ou comment devenir Mystique en 7 heures