Dans les coulisses de Valérian et la Cité des mille planètes

Valérian et la Cité des mille planètes 2

"Tu vois Inception ou Matrix ? C'est ça Valérian." Le dernier numéro de Première contient l'histoire de la création de Valérian et la Cité des mille planètes, le film le plus ambitieux de Luc Besson.

Le trailer de Valérian et la Cité des mille planètes vient de débarquer dans notre dimension. Et, visuellement, ça s'annonce bluffant : Luc Bessson veut faire son Star Wars et semble bien parti pour livrer un spectacle de la même ampleur visuelle. Bref, de faire un blockbuster de space opera aux dimensions exceptionnelles. C'était donc le film idéal pour faire la couverture du dernier numéro de Première, un numéro qui fête les quarante ans du magazine.

On a donc rencontré Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, les créateurs de la bande dessinée d'origine Valérian et Laureline, créée en novembre 1967 dans les pages du magazine Pilote. Une BD qui a marqué l'imaginaire de Besson. Le cinéaste a longtemps rêvé de la porter à l'écran. Vingt ans après Le Cinquième élément -sur lequel Mézières a collaboré- le réalisateur du Grand bleu peut enfin réaliser son rêve, grâce à la logistique de son studio EuropaCorp. Car le film a été tourné, pour un budget de 190 millions d'euros, dans les murs de la Cité du cinéma à Saint-Denis. C'est le film le plus cher jamais tourné en France, et il a réuni une équipe internationale, des néo-zélandais de Weta (ceux du Seigneur des Anneaux et Avatar) aux canadiens de Rodeo FX (Lucy). Besson a réuni autour de lui ses fidèles, du directeur de la photographie Thierry Arbogast au costumier Olivier Bériot en passant par le chef décorateur Hugues Tissandier (Jeanne d'Arc, Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec) et le designer Sylvain Despretz (storyboardeur de Gladiator, entre autres). Sans oublier la productrice Virginie Besson-Silla qui supervise l'ensemble de la création de ce projet pharaonique. Ce sont eux qui nous ont raconté la genèse de Valérian et la Cité des mille planètes. "Tu vois Inception ou Matrix ? C'est ça Valérian. A la sauce Besson. Un vrai truc capable de plier l'esprit du spectateur. On est au niveau de George Lucas, James Cameron, Peter Jackson. On repousse les limites", s'enthousiaste Scott Stokdyk, superviseur des effets visuels, qui a remporté un Oscar pour Spider-Man 2. Pour tout savoir sur la genèse de Valérian, rendez-vous en kiosques.

Acheter ce numéro
S'abonner à Première

Valérian et la Cité des mille planètes sortira le 26 juillet 2017 chez nous. Allez, on se refait la bande-annonce, because :

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Profession: Magliari
Petit paysan
Otez-moi d'un doute