Universal Pictures

C’est l’avis de l’association Promouvoir.

Promouvoir, une association proche des catholiques traditionalistes, a déposé un recours auprès de la cour administrative de Paris pour demander l’interdiction aux moins de 12 ans du film 50 nuances plus claires, avec Dakota Johnson.

"Ce que doit juger la cour, c’est si le fait de présenter un film au contenu adulte – puisqu’il s’agit de la suite de cette relation sado-masochiste- est proportionné à des enfants. C’est insensé que ce contenu soit vu par des enfants de sept ans. Il faut interdire au moins aux enfants de moins de 12 ans" déclare à l’AFP André Bonnet, avocat et cofondateur de l’association. 

En 2015, lors de la sortie du premier volet de la saga, Cinquante nuances de Grey, l’association avait déjà demandé à ce que le film soit interdit aux moins de 12 ans. Sans succès.

Cinquante nuances plus claires est le troisième et dernier volet de la saga. Les trois films ont engrangé plus d’un milliard de dollars dans le monde. 

Prochainement au Cinéma