La genèse d'Aquaman
Warner Bros

Le super-film de James Wan arrive enfin dans les salles obscures, trois ans après l'arrivée du réalisateur sur le projet.

Entre les problèmes de croissance de l’univers DC au cinéma, les signaux contradictoires envoyés par la Warner et le grand dilemme de ses dialogues sous-marins (avec ou sans bulles ?), la genèse d’Aquaman n’a pas été sans vagues. Autopsie d’un gros poisson, à quelques jours de sa sortie en salles.

MAI 2016 : James Wan quitte Aquaman ?
Warner Bros
JUILLET 2017 : Première se rend sur le tournage
Warner Bros
JUILLET 2018 : Méga trailer au Comic-Con
Warner Bros
MARS 2018 : Projections-tests et problèmes de bulles
Warner Bros
DÉCEMBRE 2018 : Le film sort en salles
Warner Bros

MAI 2016 : James Wan quitte Aquaman ?

Le navire DCU prend l’eau. Rumeurs et fuites plus ou moins crédibles se succèdent quotidiennement sur les sites spécialisés. Seth Grahame-Smith claque la porte de The Flash. Batman v Superman limite la casse au box-office mais bâche l’enthousiasme des fans DC les plus hardcore, au point que Warner souhaite revoir ses plans pour Justice League, alors en tournage (« Fausse rumeur », dit le studio). Dans ce tourbillon de bad buzz, un communiqué fait état de tensions sur Aquaman : James Wan serait « fou d’inquiétude », voire sur le départ. Le cinéaste corrige le tir avec un tweet le montrant confortablement adossé à une fresque murale de l’homme-poisson, mais le mal est fait. Avec une ligne éditoriale d’ores et déjà impopulaire, le DCU creuse sa tombe...

JUILLET 2017 : Première se rend sur le tournage

Première est invité en Australie, sur la Gold Coast, pour le tournage d’Aquaman. Ça paraît logique : quitte à filmer un film d’aventures sur (dans) l’eau, autant choisir les plages les plus folles de la planète. Après trente heures d’avion, pourtant, le journaliste est surpris de se retrouver dans un hangar à bateaux niché dans la forêt. Près de 80 % du film se déroulent sous la mer et seront peints ultérieurement sur ordinateur. Les cascadeurs répètent une scène d’action dans un décor de village grec. Amber Heard et Jason Momoa, le couple vedette, étalent leur alchimie un peu surjouée devant la presse. Les ateliers débordent de costumes en écailles de tortues, de sceptres en plastique et de toutes ces choses bleues et vertes qui composent les sept royaumes sous-marins du film. Un petit parfum de serial kitsch plane sur le set. Compte tenu de la nature profusément numérique d’Aquaman, il est impossible de juger sur pièce de sa réussite technique ou artistique. Toute la flotte d’hippocampes géants et de guerriers espadons prendra forme dans quelques mois par la grâce des effets spéciaux. Une légère appréhension pointe dans le regard de James Wan et de ses chefs de département, mais ils y croient.

JUILLET 2018 : Méga trailer au Comic-Con

Après des années de com hasardeuse et de signes contradictoires, il est temps de faire le point sur Aquaman. À San Diego, la Warner n’y va pas de main morte avec son trailer épique de cinq minutes globe-trottant à travers
le monde et les visions sous-marines « splashy », bourrées de gags prépubères, de créatures saugrenues, de vibes Allan Quatermain (pas déplaisantes) et de panoramas numériques riches en fibres – qui rappellent le Luc Besson de Valérian. Le plus gros carton du Comic-Con à l’applaudimètre.

MARS 2018 : Projections-tests et problèmes de bulles

La rumeur enfle : les projections-tests d’Aquaman ne sont pas bonnes. Le mois suivant, des reshoots mettent à jour un autre problème à base de bulles et de dialogues : à la vue du temps qu’ils passent sous l’eau, les personnages doivent-ils systématiquement faire des bulles en parlant ? « Les cordes vocales des Atlantéens produisent- elles des sons différents en fonction de la densité ? se lamente James Wan. Comment se comportent les cheveux, les étoffes et les corps ? L’eau est l’ennemie du cinéma, c’est bien connu ! » (Rires.)

DÉCEMBRE 2018 : Le film sort en salles

Avec un budget annoncé de 150 M$ (mais probablement proche du double), Aquaman joue une partie serrée. Perçu hier encore comme un super zéro en slip mauve, l’homme-triton rencontrera-t-il son public sur l’échelle massive (cartoon) qu’il s’est fixée ? À eux deux, Jason Momoa et Amber Heard auront-ils le charme nécessaire ? Le studio met en avant le ton rigolard, l’action pompière et la personnalité dingue/effervescente de James Wan. Il aimerait maintenant orienter le débat sur les films, plutôt que sur leur genèse tourmentée. Ça tombe bien, nous aussi.

Bande-annonce d'Aquaman, à partir du 19 décembre 2018 au cinéma :

James Wan : "Ce qui me plaît avec Aquaman, c'est justement qu'il n'est pas Batman ou Superman"
James Wan jure que les bandes-annonces d'Aquaman ne sont pas trop spoiler