DR

Avec quelle(s) récompense(s) le film de Philippe Faucon peut-il repartir le 26 février ? Analyse, décryptage, pronostics.

Toutes les émotions des César 2016 avec BNP Paribas

Les nominations aux César 2016

Ça raconte quoi ? Frustrée de sa maîtrise laborieuse du français, une femme de ménage d’origine maghrébine écrit un journal en arabe destiné à ses deux filles. Il s’agit de l’adaptation libre de deux ouvrages de Fatima Elayoubi (Prière à la lune et Enfin, je peux marcher seule).

C’est avec qui ?  Zita Hanrot est la seule véritable actrice du casting (et la meilleure), vue auparavant dans des seconds rôles chez Mia Hansen-Love (Eden) et François Ozon (Une Nouvelle Amie). Du reste, Soria Zeroual et Kenza Noah Aïche sont des interprètes non-professionnelles.

Nominations ? 4 en tout. Meilleur film, meilleure adaptation, meilleur espoir féminin pour Zita Hanrot et meilleure actrice pour Soria Zeroual.

Pourquoi il fallait le voir ? Pour les (sublimes) vingt dernières minutes du film qui s’emparent enfin du vrai sujet : Fatima. La force du film c’est elle, ce portrait de femme (au singulier), cette immigrée qui s’adresse à sa famille via l’arabe écrit à cause d’une faille générationnelle et donc culturelle. Pendant la première heure, le réalisateur Philippe Faucon se perd un peu avec les histoires personnelles des deux filles de 18 et 15 ans qu’il ne peut pas mener jusqu’au bout. Un peu trop manichéen, trop doux, Fatima ressemble à une réponse bienveillante au réalisme vénère de Kechiche. Sans la puissance d’incarnation (les filles sont très bien, mais pas toujours très bien dirigées et surtout leurs dialogues sonnent creux quand on se souvient de la puissance tellurique de Kechiche). Passé par la Quinzaine des Réalisateurs au dernier Festival de Cannes, Faucon a reçu un accueil critique dithyrambique ainsi que le dernier Prix Louis Delluc.

César 2016 : quelles sont les chances de Dheepan ?

Ça repart avec quoi ? Beaucoup plus discret que ses adversaires Dheepan, La Loi du Marché ou Mustang, Fatima garde ses chances dans la catégorie du meilleur scénario adapté, et pourquoi pas meilleur espoir, si Zita Hanrot, - géniale dans le rôle de fille aînée brillante dans ses études, détrône Lou Roy-Lecollinet (Trois souvenirs de ma jeunesse). Pour Soria Zeroual, les chances semblent quasi-inexistantes face à l’adversaire de taille qu’est Loubna Abidar. Le rôle de prostituée décomplexée que tient cette talentueuse non-professionnelle maghrébine dans Much Loved (Nabil Ayouch) lui a couté un exil en France après plusieurs agressions physiques et verbales au Maroc. En admettant qu'elle choisisse de ne pas donner la prestigieuse mention "meilleure actrice" à une pro (Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Catherine Frot et Cécile de France sont dans la short-list), on imagine mal l’Académie snober Loubna pour Soria.

L’équation Win des César : (Carmen Maura + La Graine et le Mulet) ÷ L'Esquive

DR

Explications : Carmen Maura césarisée pour son rôle de femme de ménage dans Les Femmes du sixième étage et le triomphe du réalisme social de La Graine et le Mulet aux César divisé par le casting non-professionnel de L’esquive, tout de même moins convaincant dans Fatima.

César 2016 : quelles sont les chances de Mustang ? 

Prochainement au Cinéma