Cate Blanchett détaille son rôle dans Thor 3

Hela Cate Blanchett

L’actrice présente Hela, la première grande méchante du Marvel Cinematic Universe.

Hier, la bande-annonce de Thor Ragnarok a fait sensation avec son ton humoristique rappelant celui des Gardiens de la Galaxie. Son réalisateur, Taika Waititi, veut "proposer quelque-chose de différent" au sein du Marvel Cinematic Universe, et cela sur plusieurs points. Par exemple : le grand méchant du blockbuster sera une femme, Hela. C’est la première fois au sein de cette saga et Entertainment Weekly a interviewé son interprète, Cate Blanchett, qui livre quelques détails sur ce rôle visiblement très amusant à jouer.

Première bande-annonce fun de Thor : Ragnarok

Hela, la Déesse de la Mort
"On pourrait mettre un point et s’arrêter là, non ?, s’amuse l’actrice dès le début de l’interview, tant son personnage est fort. Hela a été détenue contre sa volonté pendant un millénaire, et quand elle est libérée par erreur, elle se lâche (rires). Elle ne compte absolument pas se laisser faire." Elle rêve même d’accomplir le Ragnarök par vengeance et détruire la civilisation asgardienne. Rien que ça !

 

Une adversaire terrible
"Soyons clairs : en tant que femme, on n’a pas tellement d’opportunités de ce genre. D’ailleurs, comme j’ai quatre enfants, je regarde beaucoup de Marvel, et je trouve que le studio est en train de révolutionner le genre. (…) On a du mal à croire qu’on est en train de parler de la première méchante de la saga en 2017, hein ? C’est ridicule. Il peut y avoir tellement de méchanceté chez une femme. C’est très excitant à jouer, d’ailleurs. Je crois qu’il est temps de prendre conscience que les femmes comme les hommes en ont marre de ces divisions. Tout le monde veut voir des personnages plus diversifiés au cinéma, que ce soit en termes de sexe ou de couleur de peau."

Pourquoi Thor Ragnarok pourrait être le renouveau de l'univers Marvel

Une méchanceté travaillée
"A Asgard tout est si bon, si gentil. A la moindre pensée négative, on est considéré comme un méchant. Les Asgardiens sont beaucoup trop parfaits ! Il faut les secouer un peu. Blague à part, c’est facile de jouer la méchanceté, mais c’est encore mieux quand on comprend pourquoi le personnage a basculé. C’est ce que j’ai essayé de faire avec la belle-mère maléfique de Cendrillon. Et là, c’est pareil : j’essaye de montrer le parcours de Hela. Comment en est-elle arrivée là ? C’est exactement comme pour Loki. Tout le monde veut savoir pourquoi il est aussi tordu. J’espère qu’en découvrant Hela sur grand écran, le public sera satisfait de la voir évoluer."

Cate Blanchett joue 13 personnages différents dans Manifesto

Retour aux sources
"Bien sûr que j’ai lu des comics. C’est important de connaître l’histoire de son personnage avant de l’interpréter. Même si Hela a beaucoup évolué au fil du temps. C’est vrai pour tous, d’ailleurs : il n’y a jamais qu’une seule ‘origin story’, mais c’est toujours très intéressant de revenir à la source. Pour cet exemple précis, on a remarqué qu’elle était souvent masquée dans les comics, et ça nous a amené, avec l’équipe de scénaristes de chez Marvel et Taika, à nous interroger sur cette question. Quand doit-elle porter son masque ou pas, pourquoi fait-elle ce choix ?"

Un entraînement physique intense
"J’ai travaillé avec une légende des cascades : Zoe Bell (Boulevard de la Mort). J’ai essayé de faire de mon mieux en sachant que je suis la maman de quatre enfants (rires). J’ai appris des tas de techniques. Beaucoup de capoeira. Les chorégraphies des combats étaient intéressantes à étudier, mais je me suis surtout entraînée pour ne pas me blesser."

La sensibilité de Taika Waititi
"Ça m’intéressait de travailler chez Marvel, mais j’étais surtout intriguée par le réalisateur. J’avais vu ses films Vampires en toute intimité et Hunt for the Wilderpeople. Je me demandais comment sa sensibilité artistique allait s’exprimer sur Thor, une franchise dont les deux premiers films étaient très différents. Son ton n’a rien à voir avec ce qui a été fait précédemment, je me disais que ça pourrait donner un résultat exceptionnel. C’est toujours excitant de participer à quelque chose de nouveau ! (…) Comment vous décrire Taika ? Mélangez un sumo, une showgirl et le père que vous avez toujours rêvé d’avoir. C’est quelqu’un de vif, et surtout, d’irrévérencieux. Disons qu’il prend le travail au sérieux, mais qu’il ne se prend pas lui-même au sérieux. Ça donne un mélange détonnant. Et puis il met tout le temps de la musique sur le plateau. On riait beaucoup sur le tournage, même s’il savait à chaque fois à quel moment se reconcentrer."

Thor : Ragnarök sortira le 25 octobre au cinéma.

Thor est le pire coloc’ du monde, la preuve en vidéo

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Un gout de miel
Knock
Notre pain quotidien