DR

Les adieux de Flash McQueen s’annoncent particulièrement sombres.

La course, la vitesse, McQueen, la violence du crash et un bandeau : "À partir de cet instant, tout va changer". Sombre, le teaser de Cars 3 ? Ce n’est rien de le dire. Avec une simple vidéo d’à peine une minute, Pixar vient de rebattre les cartes et toutes nos certitudes sur un studio qui n’a jamais craché sur un peu de noirceur (Toy Story 3, Vice Versa…), mais semble se lancer ici dans un projet d’un tout autre style. 

Trois questions qu’on se pose sur Cars 3

Qui est le réalisateur ?
Pixar laisse le volant à Brian Fee. Storyboard artist sur de nombreuses productions maison, de Cars 1 et 2 en passant par Ratatouille et Wall-E, Fee passera à la réalisation pour la première fois avec Cars 3. John Lasseter restera producteur de cette suite et chante les louanges de Brian Fee : "Il faisait partie de l'équipe originale de la franchise, il en connaît vraiment l’ADN". On imagine sans peine que le directeur artistique de Pixar et Disney Animation a fortement influencé le processus de création de Cars 3, lui qui a une relation particulière avec Flash McQueen puisqu'il était réalisateur des deux premiers volets. 

Quel scénario ?
De ce qu’on en sait, Cars 3 sera l’histoire d’une reconstruction, d’une renaissance presque. En bout de course, un peu rincé, Flash McQueen sera "l'une des plus vieilles voitures sur le circuit", alors que des petits jeunes feront leur apparition pour lui voler la vedette, expliquait il y a quelques mois le réalisateur. "Les gens commencent à se demander quand il pourrait prendre sa retraite". Flash ne sera pas aidé par une lourde défaite face au nouveau venu Jackson Storm (le fameux crash du teaser ?), "un rookie" aux dents longues qui poussera vers la sortie l'ancienne génération de pilotes. "Mais il est encore trop tôt pour se diriger vers la porte" pour McQueen, assure Fee. Alors pour s’en sortir, la star va demander de l’aide à l’hispanique Cruz Ramirez, qui va tenter de lui faire gagner une dernière fois la course Florida 500. "Ce film est une lettre d’amour à la course et à l’American way", résume le réalisateur.

Notons que l’un des scénaristes, Daniel Gerson, est mort en début d’année, à 49 ans. Ce qui a certainement eu des répercussions sur l’histoire et le ton du film.

Le film sera-t-il aussi sombre que le teaser ?
Peu de chances. Mais il semble certain qu’on peut s’attendre à un film plus adulte. Le teaser a été pensé pour marquer les esprits et redonner de l’attention à une franchise qui a perdu de sa superbe avec Cars 2, joli carton au box-office (plus de 562 millions de dollars dans le monde) mais globalement fraîchement reçu par la critique et une partie du public. D’où ce besoin de rupture avec les deux précédents volets. 

Cars 3 peut se permettre une sortie de route spectaculaire puisqu’il sera a priori le tout dernier de la franchise, Pixar ayant décidé d’arrêter les suites dès 2019. Jim Morris, directeur général du studio, jurait dernièrement que "tout ce qui suivra après le prochain Toy Story et Les Indestructibles sera de la pure nouveauté. Nous pouvons déjà annoncer deux films originaux pour mars et juin 2020, indépendants l’un de l’autre, qui (…) emprunteront des chemins différents de ceux que l’on a explorés par le passé". Chemins que Pixar semble déjà vouloir arpenter avec Cars 3.

Cars 3 sortira en France le 2 août 2017.