Cannes, jour 7 : Blackkklansman de Spike Lee, le retour de Lars Von Trier, Agnès Varda…

Cannes, jour 7

De Spike Lee à Agnès Varda en passant par Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau et Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer, voici le programme de ce lundi au Festival de Cannes 2018.

C’est un moment attendu de pied ferme par les inconditionnels de Spike Lee. Le réalisateur revient sur la Croisette avec son dernier film Blackkklansman. Présenté ce lundi, le film, en compétition dans la sélection officielle, réunit Adam Driver et John David Washington et raconte l’histoire vraie d’un policier afro-américain qui a réussi à infiltrer le Ku Klux Klan. Le réalisateur japonais Ryusuké Hamaguchi présentera pour sa part Netemo Sametemo (Asako I & II). En lice lui aussi pour la Palme d’or, ce long métrage suit Asako, une jeune japonaise, qui rencontre un beau jour un homme qui ressemble à son ancien petit-ami disparu depuis deux ans. Si ce dernier a une personnalité totalement différente de l’homme qu’elle a aimé, Asako tombe amoureuse de lui.

Cannes 2018 : Leto, beau biopic rock dans l'URSS des années 80

Le programme du jour dans la section Un certain regard met à l’honneur ce lundi Die Stropers (Les Moissonneurs) d’Etienne Kallos racontant la lutte pour le pouvoir et l’amour parental de deux garçons : Janno, le fils de famille frêle et réservé et Pieter, un orphelin des rues accueilli par charité chrétienne par la mère de Janno. Les festivaliers découvriront également aujourd’hui Les Chatouilles d’Andréa Bescond et Eric Métayer, qui suit Odette, de son enfance pendant laquelle un ami de ses parents "joue aux chatouilles" avec elle, à sa vie adulte où elle "danse sa colère"

Lars Von Trier de retour à Cannes ? "Pierre Lescure a beaucoup œuvré pour lever ce statut de persona non grata"

Après la polémique, Lars Von Trier est de retour sur la Croisette. Le réalisateur présente hors compétition The House That Jack Built sur un tueur en série qui veut réussir le meurtre le plus parfait qui soit et qui considère ses crimes comme des œuvres d’art. Nicolas Champeaux et Gilles Porte présentent de leur côté en séance spéciale – hors compétition - The State Against Mandela and The Others, un documentaire sur le procès historique, pendant l’apartheid, de Nelson Mandela et huit de ses camarades qui risquaient tous la peine de mort. Du côté de Cannes Classics, les amateurs pourront revoir Cyrano de Bergerac, le film aux 10 César de Jean-Paul Rappeneau. Un long métrage qui a notamment permis à Gérard Depardieu de remporter en 1990 le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes. La Croisette rendra également hommage à Pierre Rissient, décédé le 6 mai dernier, en projetant Cinq et la peau, son deuxième film.

Cannes 2018 : Wildlife dévoile le talent de réalisateur évident de Paul Dano [critique]

C’est ce lundi soir qu’aura lieu la cérémonie de la 50ème de la Quinzaine des réalisateurs. Au programme également dans cette section-là, les projections de Comprame un revolver de Julio Hernandez Cordon, et En Liberté ! de Pierre Salvadori. Dans la section La Semaine de la critique, place à Sir (Monsieur) de Rohena Gera. Enfin, rendez-vous au cinéma de la plage pour redécouvrir L’Une chante, l’autre pas en présence d’Agnès Varda.

Pour suivre les temps forts du festival, jusqu'au 19 mai, rendez-vous dans notre dossier spécial Cannes 2018, ainsi que dans les kiosques.

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Gueule d'ange
Volontaire
7 Minuti

PREMIÈRE ACTUS